Santé

La solitude est plus mortelle que l’obésité! (Étude)

La solitude est plus mortelle que l’obésité et devrait être considérée comme un danger pour le bien de la santé publique, a révélé une étude.

Des chercheurs aux États-Unis ont réalisé 218 études sur les effets de l’isolement social et la solitude sur la santé. Ils ont découvert que les personnes isolées avaient un risque accru de 50% de décès prématuré, par rapport à ceux qui avaient de bonnes relations sociales. En revanche, 70% des personnes obèses ont une espérance de vie plus longue.

Publicité

L’auteur principal de l’étude, le Dr Julianne Holt-Lunstad, professeur de psychologie à l’Université Brigham Young, à Utah (USA), a déclaré que les gens devraient se préparer financièrement et socialement en vue de la retraite car pour plusieurs personnes, le lieu de travail est leur plus grande arme pour combattre la solitude.

« Être attaché aux autres socialement est largement considéré comme un besoin humain fondamental pour le bien-être et la survie », a-t-elle déclaré.

« En effet, l’isolement social a toujours été utilisé comme une forme de punition. Pourtant les gens vivent de plus en plus dans la solitude sans raisons valables ».

Selon la campagne pour mettre fin à la solitude, environ 17% des personnes âgées voient des amis, des familles et des voisins moins d’une fois par semaine, tandis qu’une sur dix dure pendant un mois sans voir des êtres proches.

Laura Alcock-Ferguson, directrice de la Campagne pour mettre fin à la solitude, a déclaré : « Entretenir des relations dans la société est essentiel pour le bonheur humain.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer