Sri Lanka: une montagne d’ordures de 90 mètres de haut s’effondre et fait 32 morts

0

Le Sri Lanka a mis fin mercredi 19 avril, aux recherches sous les débris de l’éboulement d’ordures sur un bidonville, cinq jours après cet accident qui a fait 32 morts, selon un bilan définitif.

Des soldats mobilisés

Le vendredi 14 avril, s’effondrait dans un bidonville au Sri Lanka, une montagne d’ordures de plus de 90 mètres de haut. Dès le dimanche 16 avril, l’espoir de retrouver des survivants s’amenuisait. A ce moment là, le bilan provisoire faisait état de 23 morts.

Publicité

Ainsi, des centaines de soldats avaient été mobilisés pour retrouver des survivants. Et ce, en creusant au milieu des immondices et des 145 habitations détruites par cette catastrophe. L’immense décharge d’ordures de Kolonnawa est entourée de bidonvilles se situant à la limite nord-est de la capitale Colombo.

Sri Lanka: une montagne d'ordures de 90 mètres de haut s'effondre et fait 32 morts

“Il est difficile d’imaginer comment quiconque pourrait survivre dans cet environnement toxique”, a déclaré un haut responsable de la police. Parmi les 23 victimes dénombrées dimanche, se trouvaient quatre enfants dont l’âge varie entre 11 et 15 ans, a précisé la porte-parole de l’hôpital national de Colombo, Pushpa Soysa.

Après les précédents bilans dressés, le porte-parole de l’armée Roshan Seneviratne a fini par déclarer : “Le bilan final est de 32 (morts), et les personnes que nous pensions disparues ont été retrouvées”, a déclaré le porte-parole.

Mesures prises par les autorités

Le lieu de la catastrophe et les zones alentours ont été déclarés impropres à l’habitation. Le Premier ministre Ranil Wickremesinghe a promis qu’une solution de logement pérenne pour les centaines de déplacés serait trouvée dans les mois à venir. Aussi, a t-il promis la fermeture prochaine de la décharge de Kolonnawa.

Cette décharge avait déjà suscité la colère des populations. En effet, les poubelles s’accumulaient dans les rues de Colombo, la grande décharge étant inutilisable. Aussi, cette pestilence attirait-elle chiens errants et corbeaux. Ce qui a conduit à des manifestations contre l’utilisation de terrains avoisinants pour évacuer les rebuts de cette ville de 700.000 habitants.

Publicité


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X