À la UneMondeScienceTechnologie

Technologie/ Facebook, Messenger et Instagram sont tombés encore en panne hier

Hier, les trois d’applications populaires de l’entreprise Meta, propriété de Marc Zukerberg ont un subi une énième panne. Des milliers d’utilisateurs à travers le monde se plaignent d’avoir été laissés pour compte.

Selon toute vraisemblance, l’entreprise Meta n’est pas encore au bout de ses peines. Hier, mercredi 3 novembre, une autre grande panne a été signalé sur les applications phares de l’entreprise Meta. Ainsi, Facebook, Instagram et Messenger ont commencé à rencontrer des problèmes exactement à 13h45, explique le site en ligne Downdetector. C’est sur ces trois applications que des utilisateurs disent rencontrer des difficultés.

Publicité

Des constatations du site, les pannes ont affecté les utilisateurs de New York, de Los Angeles et de la ville de Phoenix dans l’Arizona. Apparemment, la panne ne frappe pas seulement aux Etats-Unis. Plusieurs pays à travers le monde sont touchés. Downdetector précise que des pays de l’Europe ont ressenti la même panne. Le Mexique et l’Australie ont aussi signalé des désagréments hier concernant les trois applications.

Cependant, insiste le site, les utilisateurs d’Instagram et de Facebook peuvent contourner la panne en utilisant le site en ligne de la plateforme. Messenger restant en panne pour l’application et le bureau dans ces localités. C’est la deuxième fois que Facebook et Instagram se bloquent en moins d’un mois, la dernière s’est produite le 4 octobre. La panne précédente, qui a duré sept heures, était due à des problèmes avec son système de noms de domaine (DNS).

Usman Muzaffar, vice-président directeur de l’ingénierie chez CloudFare, a déclaré sur ces incidents récurrents : «Les humains accèdent aux informations en ligne via des noms de domaine, comme facebook.com et DNS les convertissent en nombres, appelés adresse IP, que les ordinateurs utilisent ».

Publicité 2

Lire aussi: Centrafrique/ La garde présidentielle tire sur des Casques Bleus: des blessés graves

En principe, Facebook n’utilise pas CloudFare mais exécute l’un des plus grands résolveurs DNS au monde. Lorsque des sites tombent en panne en raison de défaillances des systèmes DNS, CloudFare essaie de les réparer, fait-on savoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page