DiversSociété

Zimbabwe: il tombe en « transe » pendant une séance de prière, tue sa femme et leurs 2 enfants

Un homme au Zimbabwe est tombé en transe alors qu’il priait avec sa famille et aurait pris une hache avant de tuer sa femme et ses deux enfants.

L’incident choquant s’est produit dans la banlieue de Woodlands mardi après-midi. Les voisins ont déclaré que l’autre enfant du couple avait échappé au meurtre.  Des témoins ont déclaré que l’homme nommé Leo Kanyimo, qui était un fervent adepte de la Mission de la foi apostolique (AFM), priait chez lui avec sa famille lorsqu’il est soudainement devenu violent

Publicité

Nous le connaissions comme un homme de prières et hier (mardi ) il a dit qu’ils jeûnaient et priaient pour l’un de leurs enfants qui, selon lui, était possédé par des esprits maléfiques. Alors qu’ils priaient dans leur maison, nous avons soudainement entendu des cris et lorsque nous nous sommes précipités sur les lieux, nous avons réalisé qu’il était en train de tuer sa famille », a déclaré un voisin, M. Charles Ngazi, au Zimbabwe’s Herald.  

Le suspect a ensuite été arrêté après que les habitants aient dénoncé l’incident bizarre. 

Le porte-parole de la police nationale, le commissaire adjoint, Paul Nyathi, a confirmé la tragédie.

L’homme dans la trentaine a commencé à avoir des problèmes à Woodlands, Gweru, et a pris une bûche et a tué sa femme, qui est dans la vingtaine, son fils de 10 ans et une fille de 18 ans en utilisant une bûche », a mentionné Nyathi.

Les voisins ont entendu du bruit et ont vu l’homme courir avec le bébé qu’il avait tué.  Ils ont alerté la police au poste de Nehanda et il a été arrêté.  Nous enquêtons toujours sur l’affaire.»

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page