À la UneEuropeSportsTennis

Tennis/ L’ex-entraineur de Novak Djokovic jeté en prison pour 2 ans: ce qui est reproché à Boris Becker

L’ancien entraineur de Novak Djokovic, Boris Becker, a été condamné à deux ans et demi de prison par la justice britannique pour des infractions financières. L’ancien monstre du tennis conteste les charges contre lui, mais sera obligé de passer par la case prison, avant toute autre décision.

Boris Becker, ancien entraineur de Novak Djokovic va être incarcéré, après avoir été déclaré coupable d’avoir caché près de 3 millions d’euros d’avoirs et de prêts pour éviter de payer ses dettes. Boris Becker qui s’est déclaré en faillite personnelle en 2017, a été condamné pour quatre chefs d’accusation dont un retrait de biens, deux de non-divulgation de biens et un de dissimulation de dette.

La justice britannique lui reproche d’avoir transféré des centaines de milliers d’euros d’un compte professionnel sur d’autres comptes, notamment de ses ex- femmes, de ne pas avoir déclaré une propriété en Allemagne et d’avoir caché un emprunt de 825.000 euros et des parts dans une société. Boris Becker, qui conteste l’intégralité des charges, a cependant, été acquitté de vingt autres chefs d’accusation, y compris ceux qui concernaient la disparition de ses trophées.

L’ancien numéro un mondial allemand a eu une brillante carrière sur les courts de de tennis. Boris Becker a été vainqueur de six titres en Grand-Chelem lors de sa carrière (Open d’Australie 1991 et 1996, Wimbledon 1985, 1986 et 1989 ainsi que l’US Open 1989). Sans compter sa médaille d’or du double aux JO de 1992. Au moment où il s’est déclaré en faillite, Boris Becker avait des dettes estimées jusqu’à 50 millions de livres sterling (59 millions d’euros).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page