À la UneEconomie
A la Une

Top 7 des pays africains qui sont des paradis fiscaux pour les millionnaires

L’édition 2021 de l’indice bisannuel des paradis fiscaux pour les entreprises préparée par l’organisation à but non lucratif Tax Justice Network (TJN) a été publiée.

L’internalisation croissante de la finance signifie que l’argent a le potentiel de faire le tour du monde pour tenter d’éviter les interrogations et les regards indiscrets.

Selon la TJN, l’évasion fiscale, la fraude fiscale et les politiques fiscales indulgentes constituent des abus car elles aggravent les inégalités économiques dans le monde. La fiscalité, en particulier son augmentation, est souvent tournée en dérision par les personnes et les organisations riches. Il est courant de voir les riches se battre constamment pour réduire leurs impôts ou transférer leurs fonds à l’étranger.

Les paradis fiscaux facilitent également le blanchiment d’argent pour les criminels, qui peuvent envoyer de l’argent depuis des comptes offshore vers l’économie souhaitée, comme s’il s’agissait d’un investissement direct étranger (IDE).

Voici le top 7 des pays africains qui sont des paradis fiscaux pour les millionnaires :

L’île Maurice

L’île Maurice, premier pays d’Afrique, est depuis longtemps une destination offshore privilégiée pour l’évasion fiscale. Au niveau mondial, l’île est classée 15e, devant des pays comme l’Allemagne et la Belgique. Le pays compte toutefois sur les IDE comme l’une de ses sources de financement les plus lucratives.

L’Afrique du Sud

Deuxième plus grande économie d’Afrique, l’Afrique du Sud est également l’un des pays les plus inégaux du monde sur le plan économique. Elle se trouve également être un refuge pour ceux qui ont les moyens de cacher leur argent en Afrique, à partir de certains organismes de réglementation.

Liberia

Après des années de troubles civils et des niveaux de pauvreté impitoyables, le Liberia s’est engagé, ces dernières années, sur la voie du redressement. Dans ce processus, un système monétaire indulgent est considéré comme un moyen viable de collecter les fonds nécessaires auprès des investisseurs étrangers.

Seychelles

Les Seychelles occupent la 49e à l’échelle mondiale. Mais, cette nation insulaire de l’océan Indien, qui est appréciée pour son écologie, est aussi l’un des pays les plus développés d’Afrique. Il se trouve qu’une partie de la richesse des Seychelles provient du maintien d’une fiscalité laxiste.

Botswana

Le Botswana  est une destination touristique populaire. C’est aussi l’un des pays les plus stables d’Afrique. Cette stabilité en fait évidemment une destination privilégiée pour ceux qui veulent mettre de l’argent de côté.

Ghana

Autre pays stable qui se présente comme la « Porte de l’Afrique », le Ghana a connu une urbanisation considérable au cours de la dernière décennie. Son secteur financier a également été développé pour accueillir les IDE.


Kenya

Le tourisme et l’agriculture restent les principales sources de revenus du Kenya. Toutefois, le pays est également l’un des centres financiers les plus étendus d’Afrique de l’Est. Les possibilités offertes par le système kényan font du pays un paradis fiscal pour les personnes et les sociétés fortunées.

Tanzanie

La Tanzanie s’urbanise progressivement grâce à des investissements massifs dans les infrastructures et le développement des ressources. Certains de ces fonds sont levés via une politique monétaire souple qui permet au pays d’être un paradis fiscal.

Gambie

La Gambie est un autre pays d’Afrique occidentale qui a cherché à libéraliser son économie et à autoriser les IDE. Mais depuis une dizaine d’années, elle est connue des organismes de surveillance internationaux comme un canal pour l’argent mal acquis.

Crédit photo : commondreams

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!