À la UneEuropeMonde

Ukraine: l’armée apprend à ses civils à se défendre, si le pays est envahi par la Russie

L’armée de l’Ukraine a commencé à former ses civils sur la façon de défendre l’intégrité territoriale de leur nation en cas d’invasion russe.

Des dizaines de civils ont rejoint les réserves de l’armée ukrainienne ces derniers mois, alors que les craintes grandissent que la Russie, qui a amassé environ 100 000 soldats de son côté de la frontière, prépare une attaque à grande échelle. Les Forces de défense territoriale ukrainiennes, nom donné à la réserve militaire des Forces armées ukrainiennes, ont organisé mardi 28 décembre des exercices d’entraînement.

Au cours de l’entraînement qui s’est déroulé dans une zone boisée juste à l’extérieur de la capitale ukrainienne Kiev, les troupes russes se moquent des réservistes de l’armée en tenue de camouflage. Les prétendus soldats ukrainiens, qui comprennent des architectes et des chercheurs dans leurs rangs, ripostent avec des répliques de kalachnikovs alors que des imitations de grenades fumigènes explosent autour d’eux.

Je pense que chaque personne dans ce pays devrait savoir quoi faire (…) si l’ennemi envahit son pays », a déclaré à l’AFP Daniil Larin, un étudiant universitaire de 19 ans.

Selon l’AFP, Larin est l’un des quelque 50 civils ukrainiens qui ont conduit de Kiev à une usine d’asphalte abandonnée de l’ère soviétique pour s’entraîner.

Les réservistes ukrainiens, au nombre de près de 100 000, ont appris « comment manier les armes, comment se comporter dans un environnement de combat, comment défendre les villes », a déclaré Larin à l’AFP. De plus, des photos téléchargées sur les réseaux sociaux montrent des civils tenant des répliques en bois de fusils Kalachnikov, alors qu’ils participent à un exercice militaire.

Marta Yuzkiv, une médecin de 51 ans, estime que l’armée russe est « de loin supérieure » à celle de l’Ukraine et que le risque d’une invasion à grande échelle est « suffisamment élevé » pour avoir rejoint les réserves. “Seulement si tout le monde est prêt à défendre notre terre, alors il y aura une chance », a-t-elle déclaré. 


Depuis son adhésion en avril, lorsque la Russie a déployé environ 100 000 soldats à la frontière ukrainienne, Yuzkiv s’est entraîné plusieurs heures chaque samedi à fournir une médecine tactique, à tirer avec des fusils automatiques et à déployer des points de contrôle.

Lire aussi: La Russie prévient que la guerre avec l’Ukraine est « très probable », les États-Unis réagissent

L’armée ukrainienne, qui compte 215 000 soldats, combat une insurrection soutenue par Moscou dans deux régions séparatistes depuis 2014 dans un conflit qui couve depuis longtemps qui a fait plus de 13 000 morts. Alors que la Russie a nié qu’elle prévoyait une invasion, le président russe Vladimir Poutine n’a pas exclu une réponse militaire si l’alliance de l’OTAN dirigée par les États-Unis, à laquelle l’Ukraine veut se joindre, s’étendait vers l’est.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page