USA

Un Américano-éthiopien de 12 ans meurt après avoir tenté un défi sur TikTok

Un garçon de 12 ans du Colorado s’est retrouvé dans un état critique après avoir participé à un jeu sur TikTok qui mettait les participants au défi de s’étrangler jusqu’à perdre connaissance. Joshua Haileyesus est resté plus de deux semaines en état de mort cérébrale avant de rendre l’âme, a annoncé sa famille.

Selon ABC News, le jeune Joshua est décédé samedi dernier. C’était 19 jours après avoir été intubé médicalement et placé sous assistance respiratoire.

Publicité

Une page GoFundMe initialement mise en place pour récolter des fonds pour les frais médicaux de l’Américain d’origine éthiopien à la suite de l’incident indique qu’il avait été trouvé inanimé sur le sol d’une salle de bain par son frère jumeau le 22 mars. Son frère a tenté de le réanimer jusqu’à l’arrivée des voisins et des autorités médicales.

Il a ensuite été déclaré en état de mort cérébrale lors de son admission à l’hôpital et les médecins ont annoncé à sa famille qu’il ne s’en sortirait pas. « Ils m’ont annoncé la mauvaise nouvelle : il ne survivra pas, il ne s’en sortira pas », a déclaré Haileyesus Zeryihun, le père de Joshua, lors d’une interview accordée à WXIX le 30 mars.

Sa famille a déclaré aux médias que Joshua s’était probablement étranglé avec un lacet de chaussure. Il voulait sans doute vérifier combien de temps il pouvait retenir sa respiration. Quelques jours avant l’incident tragique, le garçon décédé s’était vanté à son frère jumeau de pouvoir retenir sa respiration pendant une minute.

« À l’insu de ses parents, Joshua s’était adonné à ce jeu dangereux complètement inconscient des risques encourus », peut-on lire sur le compte GoFundMe.

La famille a déclaré qu’elle partageait son histoire tragique pour sensibiliser les gens aux dangers de cette mode. Ils ont ajouté qu’ils voulaient également éviter que d’autres parents ne vivent la douleur qu’ils traversent actuellement.

« Je n’aurais jamais imaginé que mon fils puisse faire une telle chose. J’en paye le prix aujourd’hui, je vis cette vie, et je ne veux pas que d’autres parents traversent ça », a déclaré Zeryihun.

Suite à l’incident, TikTok a publié une déclaration dans laquelle il compatit avec la famille de Joshua, selon ABC News. Le service de réseau social de partage de vidéos a également déclaré qu’il n’encourageait pas de tels défis ou contenus dangereux sur sa plateforme.

Publicité 2

« Chez TikTok, notre priorité majeure est la protection de la sécurité de notre communauté, et le contenu qui promeut ou glorifie un comportement dangereux est strictement interdit et rapidement supprimé pour éviter qu’il ne devienne une tendance sur notre plateforme », indique la déclaration.

Aussi appelé «Passout Challenge», ce défi a apparemment été popularisé sur YouTube et TikTok. Cependant, les recherches pour le «blackout challenge» sur l’application TikTok ne donnent aujourd’hui plus aucun résultat.

Lire aussi: Usa-France : « Fire Challenge », le défi risqué des jeunes qui inquiète les autorités

Crédit photo : facetofaceafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page