DiversSociété

Un homme fait arrêter sa petite amie pour un avortement sans son consentement

L’assistant spécial pour les médias du gouverneur de l’État du Delta, au Nigeria, Ossai Ovie Success, a raconté comment son ami a fait arrêter sa petite amie pour avoir avorté de leur enfant sans son consentement. L’homme envisagerait également de faire arrêter le médecin qui a pratiqué ledit avortement.

En publiant l’histoire sur les réseaux sociaux, Ovie a écrit : « Mon ami a fait arrêter sa petite amie pour avoir fait un avortement sans son approbation. Je viens d’apprendre qu’un avortement sans le consentement du propriétaire de la grossesse (l’homme ) est punissable en vertu de la loi. Alors mesdames, chaque fois que vous pensez à vous faire avorter, assurez-vous de demander l’approbation de votre petit ami ou de votre mari, sinon vous risquez de vous voir en prison. Mon ami envisage également de faire arrêter le médecin pour ne pas avoir demandé son consentement avant de tuer son enfant à naître. Le médecin et la famille de la jeune fille implorent actuellement son pardon, mais mon ami n’a encore rien dit.« 

Un homme fait arrêter sa petite amie pour un avortement sans son consentement

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!