DiversSociété

Une boxeuse arrêtée pour avoir battu son mari à mort

Une ancienne boxeuse professionnelle a été arrêtée après avoir prétendument battu à mort son époux.

Née au Brésil, Viviane Obenauf, qui a combattu trois fois dans des combats pour le titre mondial, s’est liée à son mari de 61 ans en janvier. Aujourd’hui, elle est accusée de l’avoir battu à mort «avec un objet contondant» dans l’appartement qu’ils partageaient.

Publicité

Obenauf, 34 ans, a été arrêté cette semaine et est actuellement en garde à vue après que la victime soit décédée des suites d’une «agression violente». La victime, dont le nom est protégé par la loi suisse, est décédée des «blessures massives» infligées avec un objet contondant, a déclaré la police suisse.

La police a été aperçue en train de fouiller une salle de sport appartenant à Obernauf ainsi que l’appartement du couple. Obenauf est née à Rio de Janeiro et, jeune, elle a joué au football et était gymnaste olympique avant de se tourner vers la boxe à l’âge de 18 ans.

Elle a réussi sa carrière de boxeuse, remportant 14 combats contre six défaites, avant de se retirer du ring l’année dernière. En 2016, elle est tombée lors d’une défaite aux points contre l’as irlandaise Taylor.

Elle a commencé à travailler dans l’industrie hôtelière en Suisse après avoir pris sa retraite et a ensuite ouvert sa propre salle de sport. Des bougies et des fleurs ont été déposées devant l’entrée du restaurant de la victime, dans les Alpes à Interlaken.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page