Education

Une Camerounaise devient la première professeure d’histoire noire du Royaume-Uni

Olivette Otele, une chercheuse camerounaise, est devenue la première noire à enseigner l’histoire au Royaume-Uni. L’experte en études coloniales et postcoloniales a été nommée professeure et titulaire d’une chaire d’histoire à l’Université Bath Spa il y a quelques jours.

Annonçant la bonne nouvelle sur Twitter, Olivette Otele a souligné qu’elle espère que sa nomination « ouvrira la porte à de nombreuse femmes qui travaillent dur, et plus particulièrement aux femmes noires dans le monde universitaire. »


 

Pour expliquer pourquoi elle s’est lancée dans l’histoire, la professeure Otele a révélé à The History Vault qu’elle « voulait travailler sur la poésie/littérature, mais qu’un énorme sentiment d’injustice et la nécessité d’enquêter sur les origines des inégalités ont pris le dessus. « J’étais déterminée à rendre fière l’historienne et militante afro-américaine Anna Julia Cooper. »

Selon sa page sur le site Internet de l’Université de Bath Spa, le Dr Otele est titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université de La Sorbonne, France. Son domaine de spécialisation de doctorat était « l’histoire coloniale et postcoloniale européenne » et « comprenait l’examen des questions relatives à la traite négrière transatlantique, aux sociétés négrières, aux identités et aux sociétés postcoloniales dans le monde atlantique ». Elle a fait des études de licence et de maîtrise en littérature et en histoire britanniques et américaines.

Ses recherches actuelles « portent sur l’histoire transnationale et en particulier sur le lien entre l’histoire, la mémoire collective et la géopolitique par rapport au passé colonial britannique et français ». En cela, elle « analyse les manières dont la Grande-Bretagne et la France ont abordé les questions de citoyenneté, de race et d’identité à travers la politique du souvenir «  et « s’interroge également sur la valeur des gestes publics, le sens de l’histoire publique et l’impact de la mémoire culturelle ».

Les spécialités d’enseignement du professeur Otele comprennent l’histoire de la diaspora africaine dans le monde atlantique ; les communautés ethniques minoritaires d’origine subsaharienne, nord-africaine et afro-caraïbe ; l’histoire européenne ; l’histoire coloniale et post-historique britannique et française ; l’esclavage et l’abolition ; les politiques identitaires et la cohésion sociale en France et au Royaume-Uni.

Pub


Olivette Otele est aussi l’auteure de nombreuses publications parmi lesquelles: «Ouganda et l’armée de Résistance du Seigneur ou les implications politiques et religieuses d’une “guerre sainte” en Afrique noire (2006)», «Multiculturalisme et régionalisme: les apories d’une identité britannique au pays de Galles», «Histoire de l’esclavage britannique: des origines de la traite transatlantique aux prémices de la colonisation» paru dans Observatoire de la société britannique en 2008; «Dépendance, pouvoir et identité ou les ambiguïtés de la ‘camerounicite» In: Makhily, G, ed. 50 ans après, quelle indépendance pour l’Afrique? (2010) ou encore “Liberté, Egalité, Fraternité” : Debunking the Myth of Egalitarianism in French Education” dans Unsettling Eurocentrism in the Westernized University (Routledge, London, 2018).

Crédit photo : brittlepaper

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer