Côte d'IvoireSociétéUncategorized

Une femme enceinte décède faute d’un barrage bloquant les voies d’une localité

Ces derniers jours, plusieurs villes et localités du pays ont été emmaillées de heurts dus aux tensions électorales. Des manifestions qui ont naturellement des conséquences tant au plan des infrastructures qu’en vies humaines.

Après les tragiques évènements de la ville de Toumodi, un nouveau malheur s’inscrit sur la liste des conséquences des troubles actuels. Selon l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP), une jeune femme enceinte, a perdu la vie à Kouassikouassikro. Sa grossesse avait des complications, elle a donc succombé faute de n’avoir pu être évacuée d’urgence au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké du fait des nombreux barrages qui obstruent les voies d’accès à ladite localité.

Pour information, la population locale avait érigé, du fait des tensions électorales, des barrages à l’aide de troncs d’arbres, rendant impraticable les routes de la ville de Kouassikouassikro.

La jeune femme serait décédée d’après le témoignage d’un riverain sur le chemin alors qu’on la transportait d’urgence au CHU de Bouaké. Transfert sur instruction du personnel soignant de l’hôpital général de Kouassikouassikro. Ils avaient jugé nécessaire qu’elle soit transférée à cause des complications liées à sa grossesse.

Les voies étant obstruées, empêchant le passage des voitures, les proches de la victime eurent recoure à un tricycle. Malheureusement la jeune femme a perdu la vie, vu la vitesse moyenne de l’engin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page