DiversSociété

Une femme fait tuer son mari pour avoir passé plus de temps avec sa première épouse  

Chandra Kala, a été arrêtée en lien avec le meurtre de son mari à Delhi, en Inde.

L’accusée aurait engagé un tueur à gages afin de tuer son mari pour avoir passé plus de temps avec sa première femme. Elle a donné Rs 1,5 lakh au tueur à gages identifié comme Jumman, pour tuer son mari et a tenté de faire passer ce meurtre pour un braquage. 

Selon les médias locaux, le 18 mai, la police a reçu un appel PCR concernant la découverte d’un corps dans une mare de sang à Vikas Nagar à Delhi, à la suite de quoi une enquête a été ouverte. La victime a été identifiée comme étant Veer Bahadur Sharma (50 ans). Une enquête policière préliminaire a révélé que Bahadur était déjà marié, ce qui a conduit à de fréquentes bagarres entre Chandra Kala et la victime. Lorsque la police a interrogé la femme de la victime, elle a dit à la police que quelques mécréants avaient fait irruption dans leur maison et l’avaient brutalement battu. Elle a même allégué que les hommes avaient décampé avec de l’or et des bijoux. Cependant, la police est devenue méfiante lorsque Chandra Kala a changé ses déclarations à plusieurs reprises pour induire la police en erreur.

Une femme fait tuer son mari pour avoir passé plus de temps avec sa première épouse  

La police a scanné diverses images de vidéosurveillance et dans l’un des clips, ils ont remarqué un homme du nom de Jumman errant dans la région. La police a analysé les détails de l’enregistrement des appels, ce qui a en outre révélé que Jumman et Chandra Kala étaient en contact permanent par téléphone. Une fois les détails révélés, la police a arrêté la femme qui a avoué son crime.  L’accusé a dit à la police: “J’avais l’habitude de travailler comme vendeuse dans son magasin de vêtements et il me harcelait. Je suis restée silencieuse parce que j’avais besoin de ce travail et, même si je savais que Bahadur était marié, je me suis engagée avec lui. »

Elle a ajouté : « Nous avons deux enfants, mais Bahadur avait l’habitude de passer plus de temps avec sa première femme. Plus tard, j’ai aussi appris qu’il avait des relations extraconjugales avec d’autres femmes. Il a même essayé de courtiser ma sœur cadette. En même temps, elle a rencontré une autre femme travaillant dans la boutique nommée Nagris. Nagris a dit à Chandra Kala que son frère Jumman est un criminel et qu’il est sorti de prison et qu’il pourrait l’aider à tuer son mari.

LIRE AUSSI: Kénya: Une épouse embauche des assassins pour tuer son mari afin d’hériter de sa fortune


Le 17 mai, Jumman est entré dans la maison de la victime avec un marteau et a attaqué Bahadur à deux reprises et il est mort sur le coup. Chandra Kala a donné Rs 50 000 en espèces et des bijoux à Jumman pour que ce meurtre ressemble à un braquage .

La police a maintenant arrêté les deux accusés et a également récupéré de l’argent et des bijoux en leur possession.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page