Divers

Une mère perd son bébé pendant une bagarre et est accusée de meurtre: VIDÉO

Une jeune mère de la Georgie aux USA a été accusée de meurtre après avoir laissé tomber son bébé lors d’une bagarre avec une autre femme, selon la police, ce qui aurait entraîné la mort du bébé.

Karen Lashun Harrison, agée de 26 ans, est toujours en garde à vue et accusée de meurtre et de plusieurs autres chefs d’accusation, notamment de cruauté envers un enfant au premier degré, de cruauté envers un enfant au deuxième degré, et bien d’autres, selon un communiqué du département de police de Moultrie.

Publicité

La police de Moultrie n’a pas révélé le nom ni le sexe de l’enfant décédé.

Selon le communiqué, les autorités attendent les résultats d’une autopsie du corps de l’enfant âgé de 3 mois, mais les enquêteurs pensent que l’enfant est décédé des suites de la chute.

La bagarre a eu lieu vendredi devant un magasin de produits de beauté à Moultrie. Les premiers intervenants se sont précipités sur les lieux et ont emmené le bébé dans un hôpital voisin.

La police allègue que Harrison aurait déclaré à des policiers que l’enfant était tombé des bras d’une amie de la famille, un récit que cette amie aurait confirmé.

Mais les détectives ont obtenu des images de surveillance de la bagarre montrant le bébé dans les bras de la mère.

Son amie Carneata Clark, 26 ans, a été inculpé d’entrave à la justice et de fausses déclarations à la police.

Une mère perd son bébé pendant une bagarre et est accusée de meurtre: VIDÉO

Regardez la vidéo de l’incident ci-dessous…

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer