À la UneAsieEuropePolitique

Urgent-Ukraine/ Vladimir Poutine déclenche un déluge de feu sur plusieurs villes: 3ième guerre mondiale ?

Vladimir Poutine a annoncé en pleine d’une nuit qu’il avait décidé de mener une opération militaire sur l’Ukraine, un pays qui est dans son viseur depuis des semaines. Dès la fin de son discours à 3h du matin, le déluge de feu a commencé sur plusieurs parties de l’Ukraine dont la capitale, Kiev.

Vladimir Poutine avait promis une réponse « forte et douloureuse » aux occidentaux qui ont égrené des sanctions contre la Russie. C’est chose faite depuis quelques heures. Le Président russe a lancé une première opération militaire sur l’Ukraine dans la nuit du 23 au 24 février 2022. Une riposte qui se traduit par des bombardements sur plusieurs villes dont la capitale, annoncent plusieurs médias.

« J’ai pris la décision d’une opération militaire spéciale», a dit Vladimir Poutine dans sa déclaration, en appelant les militaires ukrainiens à «déposer les armes»«Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine», a ajouté Poutine qui promet de conduire «au tribunal ceux qui ont commis de nombreux crimes, responsables de l’effusion de sang de civils, notamment des citoyens russes». 

Urgent-Ukraine/ Vladimir Poutine déclenche un déluge de feu sur plusieurs villes: 3ième guerre mondiale ?

« Nous n’avons pas dans nos plans une occupation des territoires ukrainiens, nous ne comptons imposer rien par la force à personne », a aussi affirmé Vladimir Poutine. Le Président russe estime avoir le droit de venir au secours des regions séparatistes qu’il a reconnus récemment. Une minute après la fin de son allocution, deux explosions secouaient Kramatorsk, le centre administratif et militaire de la région de la région du Donbass, a constaté le correspondant de Libération sur place.

Urgent-Ukraine/ Vladimir Poutine déclenche un déluge de feu sur plusieurs villes: 3ième guerre mondiale ?

Ensuite, c’est l’ensemble des plus grandes villes du pays, dont Marioupol, au bord de la mer d’Azov mais aussi Kiev la capitale, qui étaient visées. Le ministre ukrainien de l’Intérieur confirmait que Kiev subissait des attaques de missiles de croisière et balistiques, assure les journalistes occidentaux.

Lire aussi: Ukraine/ Poutine menace: « les intérêts et la sécurité de nos citoyens sont, pour nous, non négociables »


Au président américain Joe Biden qui parle d’une «attaque injustifiée»  sur laquelle «Le monde demandera des comptes à la Russie», Vladimir Poutine a été très clair. Il a mis en garde les autres pays de l’OTAN qui seraient tenté de riposter.  «Si vous le faites, vous ferez face à des conséquences pires qu’aucune auxquelles vous ayez jamais fait face dans l’Histoire. J’espère que vous m’entendez».

La veille, le président ukrainien Volodymir Zelensky avait tenté de joindre Poutine, en vain. « Si quelqu’un essaye de prendre notre terre, notre liberté, nos vies, les vies de nos enfants, nous nous défendrons», a-t-il averti. «Si vous nous attaquez, ce seront nos visages que vous verrez et non pas nos dos. Nos visages en face», avait-il bombé le torse. Vladimir Poutine est passé à l’offensive. On attend la réaction de l’occident pour ce qui pourrait être le point de départ de la 3e guerre mondiale…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!