DiversSociété

USA: Il tue sa sœur pour l’avoir supprimé sur les réseaux sociaux

Un homme de 27 ans a été accusé de meurtre au deuxième degré pour avoir tiré mortellement sur sa sœur après qu’elle a décidé de la supprimer de sa liste d’amis sur Facebook.

Le jour de la Thanksgiving, la police d’Anchorage a reçu deux appels, selon lesquels une femme avait été abattue dans une résidence du bloc 200 de la rue McCarrey à East Anchorage aux USA.

Le premier appel provenait de l’oncle de la victime et le second de la grand-mère du tireur, Moses Tony Crowe.

Publicité

L’oncle de la victime a déclaré à un répartiteur du 911 qu’il avait «entendu une explosion» alors qu’il cuisinait à la maison, que sa nièce avait été touchée par balle et qu’elle était «inconsciente mais respirait», selon les documents de l’inculpation.

La grand-mère de Crowe a déclaré à la police que son petit-fils avait sorti une arme à feu de sa poche et avait tiré sur la victime, qui était identifiée comme étant Amanda Owen, la sœur de Crowe âgée de 23 ans, selon les documents.

La police a déclaré que lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé Owen, qui avait reçu une balle dans la tête. Elle a été emmenée au centre médical Providence Alaska, où elle a par la suite été déclarée morte.

La femme identifiée dans les documents de mise en accusation comme étant la grand-mère de Crowe et Owen a dit aux détectives que la famille s’était réunie à la maison pour un repas de Thanksgiving et que Crowe avait bu jusqu’à tard dans la matinée et dormi jusqu’à midi.

Elle a raconté aux détectives qu’elle était assise sur son lit cet après-midi-là en train de discuter avec Owen, qui était assise sur une chaise avec son fils âgé d’un an sur ses genoux.

Selon les accusations, Crowe est entré dans la chambre à coucher et a commencé à parler à Owen, mécontent du fait qu’elle l’ait refusé ou qu’elle l’ait bloqué sur Facebook.

La grand-mère a dit aux détectives que Crowe avait sorti quelque chose de sa poche qu’elle n’était pas capable de voir clairement.

Crowe a ensuite braqué un pistolet noir sur la tête d’Owen et a explosé sa tête, a déclaré la grand-mère à la police.

“Je vais aller en prison à vie», a déclaré Crowe, selon le récit de sa grand-mère. Crowe a également déclaré qu’il “ne le voulait pas parler” et a demandé à sa grand-mère de ne pas appeler la police alors qu’il quittait la résidence avec l’arme de poing, selon les accusations.

Publicité 2


Crowe a ensuite été retrouvé près de la scène avec un pistolet Glock et arrêté par des agents du SWAT.

Lors d’un interrogatoire au siège de la police, Crowe a déclaré aux détectives qu’il avait accidentellement tiré sur Owen en “faisant tourner le pistolet autour de son doigt “. Il a également déclaré aux enquêteurs que le Glock avait été utilisé lors de la fusillade.

Crowe a répété à plusieurs reprises que la fusillade était accidentelle alors que sa grand-mère avait raconté aux détectives une version différente de la sienne.

Lors d’une mise en accusation en présence de la famille à la cour d’Anchorage, le juge Leslie Dickson a fixé la caution de Crowe à 500 000 dollars en espèces sous la surveillance d’une tierce partie et sous la supervision de la Division de la répression des poursuites pénales avec des tests de dépistage de l’alcool.

Crowe est actuellement détenu au complexe correctionnel d’Anchorage.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer