France

France: L’ex-maîtresse de DSK fait des révélations sur leur relation « intense » et « extrême »

La liaison entre Marie Victorine et Domi­nique Strauss-Kahn a été vécue pendant une bonne période de l’année 1997, alors que l’ancien président du FMI ( Fond monétaire international) était le maire de Sarcelles à cette époque et marié à Anne Sinclair. Dimanche 8 janvier, à l’occasion de la diffusion sur France 2 d’un documentaire consacré à la vie de Dominique Strauss-Khan, le visage de Marie-Victorine est réapparu sur les écrans français.

Les premières révélations sur cette liaison qui était encore restée secrète, ont été faites en 2011, en pleine affaire du Sofitel de New-York. Marie Victorine a fait savoir qu’elle a vécu son « premier grand amour » avec Dominique Strauss-Kahn. La relation aurait duré neuf mois.

Publicité

Sur France2, l’ex-maîtresse a longuement évoqué cette histoire dans l’émis­sion de Laurent Delahousse, consa­crée à l’ancien patron du FMI. Elle s’est souve­nue de sa première rencontre avec DSK. Selon cette dernière, c’était le 2 janvier 1997 : l’homme politique alors maire de Sarcelles prononce son traditionnel discours de vœux, avant d’être interrompu par l’arrivée, en retard, de la jeune femme.

De manière instantanée, le courant est rapidement passé entre eux : « C’était électrique, il n’y a pas d’autres mots », a t-elle déclaré. Après le discours de Strauss-Kahn, tous les deux ont passé le temps à s’observer sans se dire un mot. La jeune femme se dit qu’elle était persuadé que cela devait avoir « un impact sur [sa] vie » : « C’était comme un train inévitable. »

Publicité 2

À cette époque, DSK était déjà marié avec Anne Sinclair. Malgré cela, il la recon­tacte le même jour dans l’après-midi. Les heures suivantes, les deux amants se sont retrouvés : « On a convenu d’un endroit et ça a commencé comme ça. On s’ap­pelait quasi­ment tous les jours, à une époque. On se disait finalement que mariage ou pas, vie politique ou pas, on est amoureux. »

Leur relation n’avait duré que neuf mois environ. Près de Vingt ans après, elle se souvient d’un « homme extrê­me­ment attendrissant », avec lequel elle a certes connu une liaison « intense et extrême ». Pourtant, lors de l’affaire du Sofitel, l’avocat de Nafissatou Diallo avait voulu la faire témoi­gner contre DSK en 2011. Mais elle avait refusé d’évoquer leur histoire : « Je n’ai pas connu un Dominique violeur, je n’ai pas connu un Dominique qui pousse quand on lui dit non. Et ça m’est arrivé de lui dire non », a-t-elle fait savoir.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page