USA

USA: Trump évoque des “frappes préventives” contre la Corée du Nord

Le président américain Donald Trump a décidé de procéder par une approche musclée dans le but d’enrayer l’escalade nucléaire de la Corée du Nord. L’on se souvient que Barack Obama, à la vielle de son départ de la maison blanche, avait prévenu Donald Trump du fait que l’un de ses plus grands défis à l’international sera la Corée du Nord.

Au regard des positions du jeune Kim Jong-un, Barack Obama en le disant à Donald Trump n’avait pas tord. La frénésie suscitée par les activités militaires mette donc la Corée du Nord au premier plan des préoccupations de la Maison Blanche. Face à la provocation de Pyongyang sur les tests nucléaires, Trump a opté d’emblée pour une approche musclée, annonçant un renforcement de l’arsenal américain.

Publicité

Le président américain a par ailleurs proposé que le Japon se dote de l’arme nucléaire pour se protéger de la Corée du Nord. Trump a égrainé sa position le week-end dernier dans un entretien au quotidien américain le New York Times, puis ce mardi encore sur CNN.

«On s’en tirera mieux si le Japon se protège lui-même contre ce fou en Corée du Nord», a-t-il ajouté. «Ne préféreriez-vous pas d’une certaine manière que le Japon ait l’arme nucléaire quand la Corée du nord a des armes nucléaires?».

Pour Trump, protéger les américains coûte très cher. «C’est très simple, on ne peut pas se le permettre», a-t-il indiqué. Dans les colonnes du New York Times, Trump a aussi proposé de retirer les troupes américaines en Corée du Sud et au Japon si les deux pays asiatiques n’augmentaient pas leurs contributions au budget pour le déploiement de ces forces américaines.

Il faut dire que le président américain est aux antipodes de la politique étrangère américaine menée actuellement. «Ce serait catastrophique pour les États-Unis de changer de position et d’indiquer que nous soutenons d’une certaine manière la prolifération des armes nucléaires» a jugé jeudi Ben Rhodes, un proche conseiller du président américain Barack Obama.

«Tout le postulat de la politique étrangère américaine concernant les armes nucléaires au cours des soixante-dix dernières années s’est concentré sur le fait d’empêcher la prolifération des armes nucléaires», a-t-il ajouté.

Publicité 2

Donald Trump a eu un entretien jeudi en matinée avec la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors d’une rencontre tripartite en marge du sommet de Washington. Les trois pays se sont engagés à appliquer les sanctions de l’ONU contre le programme nucléaire de la Corée du Nord afin de se «défendre» contre les «provocations» de Pyongyang.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer