MondeUSA

USA: un garçon de 7 ans accusé de viol par la police de l’État de New York

La police de l’État de New York aux Etats-Unis a accusé un garçon de 7 ans de viol. L’enfant non identifié, de Brasher Falls près de la frontière canado-américaine, a été accusé de viol le 23 mars.

Les autorités ont déclaré que l’incident avait été signalé pour la première fois le 26 novembre 2020. Le petit garçon a été libéré et sera jugé en tant que délinquant juvénile selon les rapports.

Publicité

En vertu de la loi actuelle de l’État, l’âge minimum des poursuites pénales est de 7 ans. L’incident se serait produit le jour de Thanksgiving dans le nord de l’État de New York. Aucun autre détail n’a été publié sur l’incident.

L’affaire sera traitée au tribunal de la famille, selon la police. On ne sait pas non plus quelle relation, le cas échéant, le suspect et la victime entretiennent entre eux.

Anthony Martone, un avocat de Queens qui s’occupe des affaires de défense des jeunes, a qualifié les autorités d’“absurdes » pour avoir porté les accusations contre le jeune garçon de 7 ans et a déclaré qu’il pensait qu’il était presque impossible qu’elles s’en tiennent.

Instinctivement, il ne devrait pas arriver qu’un enfant de 7 ans – je ne pense pas que vous puissiez vraiment réaliser ce que vous faites à 7 ans», a t-il déclaré.

Publicité 2

“Donc, je pense qu’il est absurde d’accuser un enfant de 7 ans de viol. Ils devraient prouver qu’il a réellement commis physiquement cet acte, ce qui me semble presque impossible.

Un homme de 46 ans qui a violé sa belle-fille de 10 ans près de 1000 fois en cinq ans a été condamné à neuf peines de prison à perpétuité par le tribunal de grande instance de Durban en Afrique du Sud le vendredi 26 mars.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page