AfriqueSociété

Egypte: Le plus vaste réseau international de trafic d’organes humains démantelé.

Les autorités égyptiennes ont démantelé mardi un réseau international soupçonné d’avoir organisé un trafic d’organes humains prélevés sur des Egyptiens vivant dans une extrême pauvreté, a indiqué dans un communiqué l’Autorité de contrôle administrative. Dans ce réseau, il y a des travailleurs médicaux, des intermédiaires et des Professeurs d’Université qui ont été arrêtés, annonce dans un communiqué de l’autorité de contrôle administrative.Egypte: Le plus vaste réseau international de trafic d'organes humains démantelé.

Vingt-cinq personnes ont été arrêtées en possession « de millions de dollars et de lingots d’or » et parmi elles figuraient des professeurs d’université, des travailleurs médicaux, des propriétaires de centres médicaux, des intermédiaires, des documents de 10 centres hospitaliers, selon l’Autorité. Des perquisitions ont été menées dans dix centres médicaux et laboratoires où des documents et données informatiques concernant le trafic ont été retrouvés.

Publicité

Ce réseau international de trafic d’organes humains est composé selon les détails fournis, d’Égyptiens, de  ressortissants d’autres pays arabes. Ils profitent de la pauvreté de certains citoyens pour leur acheter leurs organes et les vendre à des prix exorbitants.

Egypte: Le plus vaste réseau international de trafic d'organes humains démantelé.

Depuis 2010, l’Egypte a interdit le commerce d’organes humains. Malgré cette interdiction, l’on remarque  que chaque année,   des centaines d’Égyptiens pauvres vendent leurs organes.

Le  trafic d’organes humains est un commerce illicite qui touche également les migrants. Certains d’entre eux « sont tués pour leurs organes » a déclaré le directeur de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres.

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page