Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire : un véhicule prend feu en pleine circulation

Une scène peu ordinaire s’est produite à Abobo, mercredi 25 janvier dernier. Un véhicule a pris feu en pleine circulation. Le propriétaire de la voiture, directeur d’une université privée n’en revient toujours pas.

Côte d’Ivoire : un véhicule prend feu en pleine circulation

Ce jour-là, il se rend comme à l’accoutumée à son lieu de travail. Assis au volant de sa voiture, son attention sera attirée par une fumée sortant du moteur de la voiture. Cela l’intrigue. L’homme décide de descendre  pour s’enquérir de la situation. La suite des événements le laissera sans voix. Alors qu’il n’a pas encore mis les pieds à terre, des flammes jaillissent de la voiture. Fort heureusement, le conducteur parvient à s’éjecter du véhicule. La mauvaise nouvelle c’est qu’il ne pourra pas retirer ses documents et l’argent qui s’y trouvaient. Tout triste et impuissant, le malheureux assiste au drame sans pouvoir rien faire.

Des témoins qui ont voulu braver les flammes pour sauver le contenu de la voiture ont vite déchanté. Le feu ne faisait que grandir devant une foule sidérée. La voiture n’était désormais qu’un tas de ferrailles. Son propriétaire n’en revenait pas. Mais celui-ci était plus attristé par la perte d’importants documents afférents à son travail, d’un ordinateur portable et des pagnes traditionnels.

Jusqu’à présent l’on ignore les raisons exactes de cet incident. Les supputations vont bon train. Des langues se sont déliées pour accuser des forces occultes tapies dans l’ombre. Par contre, il y a des gens qui pensent que le propriétaire de la voiture a sûrement négligé une panne mécanique qui a fini par prendre de l’ampleur.


Pour sa part, la victime se réjouit de n’avoir subi aucun dommage physique. Le moins qu’on puisse dire c’est que cette scène peu commune continue d’alimenter les conversations dans la commune d’Abobo. Les policiers du 32ème arrondissement se sont rendus sur les lieux pour procéder au constat d’usage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page