Economie
A la Une

Voici les 10 pays africains les plus riches en termes de produit intérieur brut

Le continent africain est doté d’une abondance de ressources naturelles, de matières premières, de métaux précieux et de sols fertiles.

L’Afrique comprend 54 pays, avec plus de 1,3 milliard d’habitants, produisant 2,2 trillions de dollars de PIB nominal. Les plus grands moteurs de l’économie sont l’agriculture, les ressources naturelles et le commerce. En 2013, c’était le continent qui connaissait la croissance la plus rapide et il reste un moteur de ressources, d’idées et d’innovation.

Grâce à une croissance et une amélioration constantes, on estime que l’économie africaine atteindra un PIB de 29 000 milliards de dollars d’ici 2050, jouant ainsi un rôle majeur dans l’économie mondiale. La Banque mondiale estime que la plupart des pays de ce continent atteindront le statut de « revenu moyen », avec un PIB par habitant d’au moins 1 000 dollars, au cours de la prochaine décennie.

Voici les pays les plus riches en Afrique

1 Nigeria-(PIB : 480,48 milliards de dollars)

Ce pays d’Afrique de l’Ouest, avec une population de plus de 200 millions de citoyens, constitue une partie essentielle de l’économie africaine. Avec un PIB d’un peu plus de 480 milliards de dollars, le Nigeria est le pays le plus riche d’Afrique.

Ce PIB considérable est principalement alimenté par la finance, les transports, les infrastructures, le tourisme et l’abondance de pétrole brut.

Le pays enregistre environ 1,6 million de barils de pétrole brut par jour, selon l’OPEP, ce qui en fait le plus grand exportateur de pétrole brut d’Afrique. Ces exportations de pétrole représentent 10 % du PIB total et plus de 80 % des recettes du secteur des exportations.

Outre le pétrole, le Nigeria dispose d’une abondance de matières premières et de ressources naturelles qui contribuent à la richesse de la région. Il s’agit notamment du charbon, du calcaire, du zinc, du plomb, de l’étain, du gaz naturel, du niobium et du minerai de fer. Il y a également suffisamment de terres fertiles pour l’agriculture, qui est responsable de plus de 20% du PIB, produisant du cacao et du caoutchouc. L’importance de la population a contribué à propulser le Nigeria au rang de plus grand détaillant de produits de consommation en Afrique.

2. Afrique du Sud (PIB : 415,32 milliards de dollars)

Ce pays le plus méridional d’Afrique est un autre acteur important du continent en tant que deuxième pays africain le plus riche. Avec une économie très développée, des infrastructures avancées et un PIB de plus de 400 milliards de dollars, le pays est considéré comme l’un des pays qui se développent le plus rapidement au monde.

Souvent appelée la nation arc-en-ciel, l’Afrique du Sud est l’un des seuls pays de cette liste à ne pas dépendre d’une seule source de revenus.

Le pays possède un bon mélange d’activités minières, de fabrication, de services financiers et de tourisme. Il regorge également de ressources naturelles et exporte des matières premières telles que l’or, les diamants, le platine, le charbon et le minerai de fer. C’est l’un des principaux exportateurs mondiaux de ces matières premières, en particulier l’or et le platine. Le pays est reconnu dans le monde entier comme une destination touristique majeure et accorde une grande importance au tourisme dans le cadre de son économie.

3. Égypte (PIB : 396,33 milliards de dollars)

Cette ancienne terre d’Afrique du Nord a occupé la place de pays le plus riche d’Afrique pendant de nombreuses années. Cependant, l’économie a gravement souffert et les réserves de change ont dégringolé après la révolution de 2011. Avec le plus récent PIB d’un peu moins de 400 milliards de dollars, l’Égypte occupe désormais la troisième place.

Les activités économiques se sont améliorées et stabilisées au cours de la dernière décennie pour connaître une croissance économique positive. Le gouvernement a récemment conclu un programme de réforme économique avec le FMI visant à réformer et à soutenir l’économie. La croissance du PIB réel a atteint 5,6 % en 2019, contre 5,3 % en 2018. Le pays a également connu une baisse du taux de chômage, une amélioration des réserves de change, une hausse des exportations de biens et services et un renforcement du secteur du tourisme, autant d’éléments qui contribuent à son développement.

Les principaux facteurs de l’économie égyptienne sont les exportations de pétrole et de gaz naturel, le tourisme, le commerce de gros et de détail, la construction et l’immobilier.

4. Algérie (PIB : 163,81 milliards de dollars)

Plus grand pays du continent situé au nord, l’Algérie arrive en quatrième position sur cette liste des pays les plus riches d’Afrique. Doté d’une économie importante, d’infrastructures disponibles et d’un PIB de plus de 160 milliards de dollars, le pays a réussi à réduire la pauvreté de 20 % au cours des 20 dernières années.

Les réserves de pétrole brut sont abondantes dans ce pays saharien en développement et l’économie en est fortement tributaire. À tel point que les hydrocarbures (pétrole et gaz naturel) représentent près de 70 % des revenus du pays. Les autres secteurs qui composent l’économie algérienne sont l’agriculture, les travaux industriels, les services commerciaux et la construction. Le pays est également l’un des plus grands fournisseurs d’ammoniac en Afrique.

5. Maroc (PIB : 126,04 milliards de dollars)

Avec un PIB de près de 130 milliards de dollars, le Maroc arrive en cinquième position sur cette liste. L’économie de ce pays d’Afrique du Nord est polyvalente et stable, et a connu une croissance dans un certain nombre d’industries au cours de la dernière décennie.

L’économie du pays est tirée par l’exploitation minière et la fabrication. 30 % du PIB du Maroc provient de l’industrie, 15 % de l’agriculture et 55 % des services. À cela s’ajoute un secteur touristique en pleine croissance.

Le Maroc dépend fortement de son agriculture et est le troisième plus grand producteur de phosphore au monde.

6. Kenya (PIB : 109,49 milliards de dollars)

Le Kenya, bien connu pour ses vastes paysages et sa faune sauvage, est le prochain pays le plus riche d’Afrique, avec un PIB de plus de 100 milliards de dollars. Cette nation, avec ses conditions de vie stables, un secteur du café et du thé bien établi et un secteur agricole en pleine expansion, est la plus riche d’Afrique centrale et du Sud-Est.

Historiquement, son littoral a abrité pendant des siècles un certain nombre de ports stratégiques pour les commerçants asiatiques et arabes, devenant ainsi une plaque tournante du commerce dans la région. L’économie kenyane n’est pas construite autour du secteur pétrolier comme tant d’autres pays de cette liste, mais connaît tout de même une croissance positive diversifiée.

La nation kényane a émergé comme l’une des économies à la croissance la plus rapide en Afrique subsaharienne, avec une croissance du PIB de 5,7 % en 2019. Ceci en raison de la confiance positive des investisseurs, d’un climat politique et d’un secteur des services stables, d’un bon environnement macroéconomique et d’un programme commercial clair.

Le secteur industriel contribue à près de 50 % du PIB. Le secteur agricole contribue à 35% du PIB, les principaux produits étant le café, le thé et le maïs.

7. Éthiopie (PIB : 92,76 milliards de dollars)

Située dans la corne de l’Afrique, l’Éthiopie, pays enclavé et divisé par la vallée du Grand Rift, est le septième pays le plus riche d’Afrique. Avec des découvertes archéologiques remontant à plus de 3 millions d’années, cette terre ancienne est célèbre pour être l’endroit où le grain de café est apparu. Le pays est le plus grand producteur de café et de miel d’Afrique, ce qui représente une grande partie des devises étrangères du pays. Les autres exportations comprennent les légumineuses, les graines oléagineuses et les fleurs coupées.


Le PIB de plus de 90 milliards de dollars comprend l’agriculture, la construction, l’industrie manufacturière, le tourisme, la transformation alimentaire, les ressources et l’énergie. L’agriculture est la ressource la plus prometteuse de la région, représentant plus de 40% du PIB, 60% des exportations et plus de 80% de l’emploi total.

La croissance économique de l’Éthiopie s’est établie en moyenne à 9,9 % par an pendant 10 ans depuis 2008. Cette croissance annuelle stable, ce que très peu d’Africains ont réussi, a commencé à attirer les investissements étrangers. Le niveau de pauvreté du pays est tombé à 31 % en 2015 et il entend devenir une économie à revenu intermédiaire d’ici 2025.

8. Ghana (PIB : 75,49 milliards de dollars)

Le Ghana, situé en Afrique de l’Ouest, possède une économie à la fois diversifiée et riche en ressources. Avec un PIB de plus de 75 milliards de dollars, le Ghana figure en huitième position sur cette liste. Le Ghana a été le premier de l’Afrique subsaharienne à se libérer de la domination coloniale et le premier à atteindre l’objectif de réduire de moitié l’extrême pauvreté.

Le pays a attiré les investissements étrangers grâce à son environnement commercial positif et a connu une croissance économique d’un peu plus de 6 % au cours des deux dernières années. Les services contribuent à environ 50 % du PIB ghanéen et emploient près de 30 % de la main-d’œuvre. L’industrie est le deuxième contributeur au PIB, avec un peu moins de 25 %, suivi par l’agriculture.

Le Ghana dispose d’une abondance de ressources naturelles, ce qui favorise l’essor économique. L’or est le principal produit d’exportation du pays. Il est suivi par le pétrole et, ensemble, ils représentent 50 % des devises étrangères du pays. Les autres exportations importantes sont les fèves de cacao, le bois et l’or.

9. Angola (PIB : 70,34 milliards de dollars)

L’Angola possède l’une des plus grandes réserves de matières premières d’Afrique. En fait, il pourrait figurer plus haut sur cette liste des nations les plus riches d’Afrique. Cependant, en raison de la mauvaise gestion des ressources et de la corruption interne, l’économie du pays a été affectée de manière négative. Avec un PIB de plus de 70 milliards de dollars, l’Angola occupe la neuvième place sur cette liste.

L’économie de l’Angola repose sur le pétrole, avec d’importantes réserves de gaz naturel et de pétrole.

10. Tanzanie (PIB : 69,24 milliards de dollars

La Tanzanie complète cette liste des 10 pays africains les plus riches, avec un PIB légèrement inférieur à 70 milliards de dollars l’année dernière. Connu pour abriter certains des parcs nationaux les plus célèbres du continent et, bien sûr, le Kilimandjaro, le pays possède une économie mixte à revenu moyen inférieur.

L’économie du pays repose en grande partie sur l’agriculture, qui contribue pour près de 25 % au PIB et emploie la moitié de la main-d’œuvre. L’industrie est une composante croissante de l’économie, qui représente près de 30 % du PIB et comprend l’exploitation minière, la fabrication, la construction, l’électricité, le gaz naturel et l’approvisionnement en eau. Les principales exportations sont l’or, le café, les noix de cajou et le coton.

Crédit photo : africanhype

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page