Nigeria

Nigeria: Wole Soyinka met à exécution sa promesse faite si Trump est élu président

Que fera Wole Soyinka si Donald Trump est élu président des Etats-Unis d’Amérique le 08 novembre 2016? Intervenant dans le journal britannique « The Guardian », le premier Africain à recevoir le prix Nobel de littérature, en 1986, n’avait pas caché son intention.

Publicité

Nigeria: Wole Soyinka met à exécution sa promesse faite si Trump est élu président

 

L’écrivain nigérian avait promis de déchirer sa carte de séjour lui permettant de résider de façon permanente aux Etats-Unis http://www.afrikmag.com/wole-soyinka-dechirera-carte-sejour/. Quelques semaines après la confirmation de la victoire de Donald Trump, l’écrivain nigérian également prix Nobel de littérature a mis en exécution son pari. Ce jeudi, l’homme confirme qu’il s’est débarrassé de son permis de résident permanent aux Etats-Unis.

“Je l’ai déjà fait, je me suis désengagé (des États-Unis). J’ai fait ce que j’ai dit que je ferais “, a déclaré à l’AFP, l’écrivain âgé de 82 ans, en marge d’une conférence sur l’éducation à l’Université de Johannesburg.

“J’ai eu horreur de ce qui est à venir avec Trump … J’ai jeté la carte (verte), et je me suis déplacé, et je suis de retour là où j’ai toujours été” – ce qui signifie sa patrie Nigeria.

Le pari de l’écrivain intervient suite aux positions hostiles à l’immigration du président élu lors de la campagne électorale.

Nigeria: Wole Soyinka met à exécution sa promesse faite si Trump est élu président
« Au moment où on va annoncer sa victoire, je vais déchirer ma carte de séjour moi-même et commencer à faire mes valises », avait déclaré  Soyinka, dans le journal britannique « The Guardian ». Il a tenu sa promesse lors d’une rencontre à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni.

Nigeria: Wole Soyinka met à exécution sa promesse faite si Trump est élu président

En mettant à exécution son pari, Wole Soyinka invite par là, de nombreuses autres personnes et des intellectuels et artistes  qui avaient fait savoir qu’ils quitteraient les Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump. Aujourd’hui, le président américain a un nom, Donald Trump. Vont-ils emboiter le pas au Nigérian ?

Yao Junior L

Articles similaires

8 commentaires

  1. A chacun son choix. Il sait pourquoi il l’a fait nous devons respecter ses attitudes car il pense à ceux qui seront à sa place sans les mêmes facultés de rendement pour les USA comme lui.il voit de très loin car il ya un adage Toma qui dit: l’enfant sait courir mais ne connait pas comment et où se cacher.Le message est fort pour ceux qui comprennent.

  2. Très bien réagit père ce n es pas une obligation que l on vivent laba et de se faire esclave une seconde fois l Afrique possède beaucoup de richesse et ces grâce a nos cerveau que nous y arriverons a no fin. Restons unis . Que dieu bénis l Afrique

    1. pourquoi il a attendu si longtemps au lieu de vivre au Nigeria comme tous ses frères il attend de déchirer sa carte à 82 ans qu’ elle mauvais exemple shame

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page