MondeSanté

14 personnes non-voyantes retrouvent la vue grâce à une cornée fabriquée par des cellules de porc

Il s’agit de l’une des plus belles avancées dans la médecine ophtalmologique. Une étude menée par des chercheurs et parue dans la revue Nature Biotcehnology, révèle qu’une dizaine de personnes ont retrouvé la vue après une greffe de cornée fabriquée à partir des cellules porcines.

 L’objectif de l’étude était de palier au kératocône, une maladie de la vue provoquant la cécité, dont seule une greffe humaine peut guérir. Le kératocône est une maladie de la cornée qui va lentement passer d’une forme grossièrement sphérique à une forme très irrégulière et amincie d’allure conique. Il s’ensuit une dégradation de la vision, induisant à la cécité totale.

Alors que le kératocône constitue l’une des principales causes de cécité dans le monde, seul un patient parvient à en bénéficier sur environ 12,7 millions de personnes en attente d’une greffe de cornée.

Des bio-ingénieurs suédois et iraniens ont donc conçu un implant qui a presque tout d’une cornée humaine, sauf qu’il a été conçu à partir de molécules de collagène extraites de cellules de peau de cochon. Les molécules en question ont, naturellement, été hautement purifiées et produites dans des conditions strictes pour un usage humain.

Cette avancée médicale se veut donc salvatrice ayant déjà permis à 14 personnes de retrouver le plaisir visuel en Inde et en Iran. Les chercheurs ont testé l’implant chez vingt sujets aveugles ou sur le point de perdre la vue en raison d’un kératocône avancé. Pendant les deux années de suivi, aucune complication n’a été relevée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!