France

Une mère mise en examen pour un présumé meurtre de son nouveau-né…Explication

Une information judiciaire criminelle pour infanticide a été ouverte ce vendredi après la découverte le 11 janvier, à Saint-Laurent-d’Arce, près de Saint-André-de-Cubzac en Gironde, du corps sans vie d’un nouveau-né, dont la mère a accouché seule dans des circonstances encore floues.

Alertés par l’hôpital, où la mère avait été admise après son accouchement, les enquêteurs avaient découvert mercredi au domicile de cette dernière, à Saint-Laurent-d’Arce en Haute Gironde, le corps sans vie d’un nouveau-né, une fille.

Publicité

*Une mère mise en examen pour un présumé meurtre de son nouveau-né...Explication

La mère, qui a accouché dans des circonstances encore floues, a été mise en examen vendredi soir. Elle a déjà trois autres enfants, deux garçons et une fille. Le fils aîné vit avec son père dans la Nièvre et “n’était pas connue sur le plan judiciaire”, indique le parquet de Bordeaux, qui vient d’ouvrir une information judiciaire pour infanticide.

Le parquet a requis sa mise en examen et son placement sous mandat de dépôt.

Une mère mise en examen pour un présumé meurtre de son nouveau-né...Explication

Il semblerait que ce soit un déni de grossesse. Cette femme sans emploi, qui vit au domicile de sa mère et du compagnon de cette dernière, a accouché mercredi matin dans la salle de bain du domicile familial. Se plaignant de maux de ventre, elle a été secourue par les pompiers qui l’ont évacuée à l’hôpital de Blaye où les médecins ont compris qu’elle venait d’accoucher et ont alerté la gendarmerie.

L’autopsie du nouveau-né a démontré qu’il était « né viable » mais des examens complémentaires du corps, et de sa mère, doivent encore être menés « pour déterminer les circonstances précises du décès » de l’enfant, retrouvé à son domicile par les enquêteurs qui avaient été alertés par l’hôpital.

Avec sud-ouest

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page