Adou Richard« La Côte d’Ivoire a les moyens pour remonter toute infraction »

0

Le Procureur de la République, Adou Richard, avait convoqué tous les administrateurs de forum sur les réseaux sociaux le mardi 27 mars 2018.

Dans un communiqué largement partagé sur les réseaux sociaux, Adou Christophe Richard a invité les acteurs influents des réseaux sociaux à une séance de travail.

Cette « séance de travail », selon le dit communiqué portait sur la « sensibilisation, sur la gestion de l’informatique de sécurité, la relecture des textes de loi applicables » ainsi que sur « une collaboration pour un internet sûr et pacifique ».

Publicité

Au cours des échanges lors de la séance de travail, le procureur de la république a sensibilisé les jeunes sur la gestion des informations divulguées via les réseaux sociaux.

Pour lui les réseaux sociaux doivent servir à sensibiliser, informer et éduquer les internautes.  Il a appelé l’ensemble des populations du territoire à revoir leurs stratégies de communication au profit de l’intérêt public et de l’Etat de Côte d’Ivoire.

« J’en appelle à la responsabilité et à la maturité de tout le monde, les réseaux sociaux ne sont pas des plateformes de diffamation » dixit Richard Adou

Plus loin, Richard Adou sous forme de menace, informe l’ensemble des utilisateurs et administrateurs de forums des réseaux sociaux sur les nouvelles dispositions prises par l’Etat ivoirien afin de sanctionner toute diffamation de la part d’un quelconque individu.

« J’aimerais dire aux utilisateurs de Facebook, qu’il y a assez de dérives dans leurs écrits. Des mauvaises paroles à l’endroit du gouvernement et des personnalités. Je voudrais dire à tout un chacun que nous avons les moyens et le dispositif de les identifier, les repérer et les traquer. Nous voulons un Facebook sain et crédible. Prenez note, la Côte d’Ivoire s’est dotée des moyens technologiques cybernétiques pour remonter toutes infractions sur les réseaux sociaux … Mesurez donc vos propos » menace le procureur de la république.

Selon un participant à cette rencontre, interrogé par Afrikmag, “il ne s’agit ni plus, ni moins d’une tentative d’intimidation des internautes, et au delà, des Ivoiriens dans leur ensemble”. De quoi a peur le procureur? De quoi ont peur les autorités? s’est-il interrogé.

Emeraude ASSAH

Publicité


Crédit photo : Abidjan.net

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X