SportUncategorized

Affaire Benjamin Mendy : les révélations glaçantes du procureur

Poursuivi pour viols, le procès de Benjamin Mendy s’est poursuivi ce lundi en Angleterre. Il a été marqué par l’intervention musclée du procureur Timothy Gray.

Le procureur Anglais Timothy Gray a dans son introduction expliqué les contours du système mis en place par le footballeur français et son co-accusé Louis Saha Matturie qui n’ont pourtant aucun lien de parenté.

La stratégie selon les faits énoncés par le procureur est toute simple : Louis Saha Matturie, employé comme assistant du footballeur, était chargé de lui trouver de la compagnie pour ses soirées dans son domicile de Prestbury dans le Cheshire, à quelques kilomètres de Manchester.

« Les accusations montrent que l’une des tâches de M. Saha pour M. Mendy était de trouver des jeunes femmes et de créer des situations où ces jeunes femmes pourraient être violées et agressées sexuellement », a ainsi lancé le procureur Timothy Cray au cours de la journée d’audience où s’il est évertué à présenter Benjamin Mendy comme un « prédateur » s3xuel.

Le procureur note que certaines des victimes présumées étaient mineures ou tout juste majeures. Au moment des faits présumés, certaines femmes « étaient saoules et se souvenaient de peu ou de rien, ou dormaient, ou se réveillaient ». « Vulnérables, effrayées, isolées », résume-t-il. Dans un système de prédation bien rôdé, Louis Saha Matturie aurait été chargé de se rapprocher d’elles, en boîte de nuit. L’une des victimes raconte avoir été payée pour assister à une soirée chez le footballeur, puis violée, sans préservatif, dans sa salle de cinéma privée. « Ces femmes étaient jetables : des choses à utiliser pour le sexe, puis jetées de côté », estime Timothy Cray. 

À son domicile de Prestbury, Benjamin Mendy et son complice auraient commis plusieurs crimes sexuels comme s’ils jouaient à un « jeu », avec une « indifférence impitoyable ». 

lire aussi: PSG : les récentes performances de Neymar font taire les critiques, les éloges de Pierre Menès


‘’Benjamin Mendy et Louis Saha Matturie ciblent des jeunes femmes « ivres » afin de potentiellement abuser d’elles plus facilement. » poursuit le procureur.

Incapables de quitter le domicile de Benjamin Mendy par leurs propres moyens, les jeunes femmes agressées auraient particulièrement ressenti cette vulnérabilité face au footballeur.

Benjamin Mendy, 28 ans, est poursuivi par sept femmes pour viols, tentative de viol et agression sexuelle. Les faits présumés se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021, notamment à son domicile de Prestbury, dans le comté de Cheshire. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page