Affaire Fabrice Sawegnon devant la justice: droit de réponse de son avocat

0

Réaction à l’article intitulé: « Fabrice Sawegnon, le PDG de Voodoo Group devant la justice».

Ci-dessous l’intégralité de la réaction de l’avocat de Monsieur Fabrice Sawegnon, envoyé à Afrikmag.com pour diffusion …

 

Publicité

Messieurs,

Je vous informe que Monsieur Fabrice SAWEGNON a constitué notre cabinet à l’effet de vous adresser la présente réaction, suite à la publication sur votre site d’informations en ligne « AFRIKMAG.COM » du mercredi 10 janvier 2018 d’un article titré « Fabrice Sawegnon, le PDG de Voodoo Group devant la justice».

Cet article publie directement et reproduit des allégations des nommés GOLY Kadjo, KOUAME Raymond Aristide et HIANNOT KAPET Guy Mathieu.

En effet, ces individus dont les propos sont repris par votre site, tentent de faire croire que Monsieur Fabrice SAWEGNON serait un « hors la loi » qui abuserait de son pouvoir s’il était élu maire de la Commune du Plateau.

L’objectif clairement affiché par ces individus et l’auteur de cet article, est d’accentuer la campagne de dénigrement mise en œuvre contre Monsieur Fabrice SAWEGNON en raison de sa volonté exprimée de prendre part aux élections municipales de la Commune du Plateau.

En tout état de cause, tout citoyen est libre de saisir les tribunaux et il appartient à ceux-ci d’apprécier les faits qui leur sont déférés.

Monsieur Fabrice SAWEGNON s’insurge contre ces affirmations dénuées de tout fondement et déplore le fait que l’auteur de l’article n’ait pas fait montre de plus de professionnalisme en cherchant à vérifier ces allégations, notamment auprès de la Brigade de gendarmerie de Cocody où Monsieur GOLY prétend y avoir été molesté.

Mon client tient à préciser qu’il ne se reconnaît pas dans les faits allégués par les nommés GOLY Kadjo, KOUAME Raymond Aristide et HIANNOT KAPET Guy Mathieu qui sont coutumiers de ce genre d’accusations sans fondement pour lesquelles des plaintes ont été déjà portées devant Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau.

Nous vous invitons donc à publier la présente réaction de notre client dans les mêmes conditions que celles de l’article incriminé.

Publicité

 

Le Conseil

Maître HOUPHOUET Ange Olivier

 

Crédit photo: Forbes

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---