SénégalSociété
A la Une

Affaire d’un Sénégalais brutalisé par la police italienne / l’Italie répond enfin au Sénégal !

Après le communiqué officiel du ministères des Affaires étrangères sénégalais sur l’affaire du ressortissant sénégalais violenté par la police à Florence en Italie, le ministère a donné suite à l’incident.

Face aux députés le mardi 12 avril, la ministre des Affaires étrangères sénégalaise, Aïssata Tall Satt, est revenue sur l’acte raciste dont a subi leur ressortissant vivant en Italie.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux et relayée par un média local sénégalais montrait un vendeur ambulant sénégalais violemment interpellé par la police italienne. Il a été cloué au sol par les policiers en civil qui tentaient de lui mettre des menottes.

Lire aussi: Italie/ Un ressortissant sénégalais brutalisé, Dakar dénonce le racisme

Immobilisé à l’aide d’une clef au cou puis au bras, ce dernier criait au secours en wolof, l’une des principales langues du Sénégal. La ministre qui avait qualifié ce traitement de raciste a fait le point de la situation après avoir saisi le ministère italien des Affaires étrangères.

Affaire d'un Sénégalais brutalisé par la police italienne / l'Italie répond enfin au Sénégal !

« Ils disent que la police municipale de Florence a porté plainte contre Papa Demba Wagne pour refus d’obtempérer. Donc il y a leur plainte à eux qui est en cours. Pape Demba Wagne, nous lui avons demandé de porter plainte. Car pour que la plainte soit recevable il faudrait que la victime, qui a directement subi le préjudice, porte plainte. Il va le faire et nous allons le suivre, incha Allah, jusqu’au bout parce que ce n’est pas la première fois (…)


Nous avons reçu le chargé d’affaires de l’Ambassade d’Italie au Sénégal parce que l’Ambassadeur est en congé. Il a été reçu par l’Ambassadeur Directeur du cabinet qui lui a dit: ‘‘est ce qu’on peut avoir une explication sur çà’’. Ils se sont excusés, ils ont regretté ce qui s’est passé. L’Italie a beaucoup regretté, nous tenons à suivre cette affaire jusqu’au bout« , a-t-elle-expliqué.

Cette situation a engendré de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page