Asie Monde

Afghanistan: les Talibans exécutent 900 personnes en 6 semaines

AFGHANISTAN

Les Talibans, en Afghanistan, ont exécuté 900 personnes en six semaines dans une seule province, alors que leurs combattants envahissaient les troupes gouvernementales, a affirmé un chef de la police.

Les victimes comprenaient des policiers, des chefs de tribu, des militants civils et même un comédien populaire qui ont été traînés hors de chez eux et tués dans le sud de la province de Kandahar, a déclaré l’ancien chef de la police de la région, Tadin Khan.

Le chef de la police a également révélé que les combattants islamistes ont repris une grande partie de la province et ont assiégé la capitale régionale -Kandahar – alors qu’ils tentent de reprendre le contrôle du pays après le retrait des troupes américaines.

De nombreux décès sont survenus dans la ville de Spin Boldak, à la frontière avec le Pakistan, a déclaré Khan au média afghan TOLO. “Les gens ont énormément souffert », a-t-il déclaré. « La brutalité qui s’est produite à Boldak est impardonnable. »  

Parmi eux se trouvait le comédien Nazar Mohammad, qui a déjà servi dans la police afghane, qui a été égorgé avant que des images de son corps ne soient mises en ligne.

D’autres cibles des islamistes ont été les soldats afghans cachés, dont certains se sont peut-être rendus aux Talibans plutôt que de se battre sur la promesse qu’ils seraient autorisés à rentrer chez eux en toute sécurité.

LIRE AUSSI: Une explosion mortelle dans une mosquée en Afghanistan fait 12 morts

Des érudits religieux, des employés du gouvernement et toute personne considérée comme un partisan du gouvernement ont également été ciblés, a déclaré Khan. Les Talibans ont démenti les allégations d’exécutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *