AfriqueDivers

Afrique du Sud: 20 336 personnes ont été assassinées en une année

Le taux d’assassinat en Afrique du Sud a de nouveau augmenté, selon des statistiques officielles publiées mardi. Les chiffres révèlent plus de 20 000 morts dans le pays, soit 57 victimes par jour, au moment où la police admet avoir du mal à maitriser la recrudescence du grand banditisme.

Au total, 20 336 personnes ont été tuées au cours des 12 mois précédant mars 2018, contre 19 016 l’année précédente, rapporte Enca.

Publicité

Les chiffres reflètent une augmentation annuelle de 6,9%, l’une des plus élevées par habitant depuis la fin de l’apartheid il y a 24 ans.

«Cinquante-sept par jour, c’est ainsi que les Sud-Africains sont assassinés. C’est proche de la zone de guerre alors qu’il y a une paix, il n’y a pas de guerre en Afrique du Sud », a déclaré le ministre de la police Bheki Cele à la presse.

“Les chiffres qui me font toujours peur sont les chiffres de meurtre”, a-t-il déclaré.

«Les Sud-Africains ne doivent pas considérer cela comme une norme selon laquelle ils peuvent être détournés, volés et tués tous les jours. Nous devons prendre le contrôle de la balle et changer la situation pour le mieux. »

François Beukman, qui dirige le comité de surveillance de la police au parlement, a qualifié ces chiffres d’ «alarmants et totalement inacceptables».

En présentant ces chiffres au parlement, Norman Sekhukhune, le responsable de la police chargé de la recherche et des statistiques sur la criminalité, a déclaré que le taux de meurtres avait augmenté ces six dernières années.

La police sud-africaine est souvent critiquée pour n’avoir pas réussi à faire baisser les niveaux de criminalité, tandis que les chefs de police ont déclaré avoir besoin d’au moins 62 000 policiers supplémentaires.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer