Afrique

Afrique du Sud: Report du procès de Jacob Zuma

Une affaire vieille de près de vingt ans qui retrouve l’ancien président Sud-africain, Jacob Zuma. Prévu ce vendredi 06 avril, le procès de Zuma pour vente d’armes, a été renvoyé au vendredi 08 juin prochain. Ce dernier dénonce un procès politique.

C’est très détendu et souriant que Jacob Zuma, âgé de 75 ans est arrivé à la Haute-cour de Durban, avant de s’installer dans le box des accusés. Il y’a deux mois, celui qui était l’homme fort de l’Afrique du Sud avait été contraint à la démission.

Le magistrat en charge de l’affaire, Themba Sishi, a immédiatement renvoyé le dossier au 08  juin prochain sous la demande de l’accusation et de la défense  » C’est une date provisoire « , a-t-il ajouté.

Jacob Zuma est soupçonné d’avoir touché des pots-de-vins de la part du groupe français Thales à l’occasion d’un contrat d’armement de près de 4 milliards d’euros attribué en 1999 où il occupait le poste de vice-président. L’entreprise est également poursuivie.

Ce vendredi, il était accompagné de son fils et de plusieurs personnes. Ces derniers, très nombreux aux abords de la Haute-cour de Durban ont exigé l’abandon des poursuites contre l’ancien président.

L’un des partisans de M.Zuma, Sphelele Ngwane, a déclaré à l’AFP  » Il a peut-être fait des erreurs, mais nous disons qu’il faut le laisser prendre sa retraite tranquillement « ,  «  C’est une conspiration, un complot politique mené par ceux qui sont au pouvoir « .

Quant à Jacob Zuma, il dénonce un procès politique.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page