AfriqueCôte d'Ivoire

Côte d’Ivoire/Agrobusiness: les autorités ivoiriennes vont rembourser les souscripteurs

Le gouvernement ivoirien s’est dit prêt à rembourser les 37 000 souscripteurs ayant investi dans l’agrobusiness. Ce sont environ 66 milliards de francs CFA qui seront décaissés à cet effet.

Le remboursement court jusqu’à fin février. « Le gouvernement est prêt à rembourser sur la base du capital investi et des soldes disponibles sur les comptes des sociétés », s’est exprimé le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement à l’issue d’un Conseil de ministres.

Côte d'Ivoire/Agrobusiness: les autorités ivoiriennes vont rembourser les souscripteurs

Seulement, comme l’a indiqué Bruno Koné, “reste à se mettre d’accord sur qui à droit à ces remboursements”. Un croisement de fichiers permettra de déterminer les souscripteurs qui pourront passer à la caisse.

Publicité

C’est là justement que certaines associations de souscripteurs sont montées au créneau pour exprimer leur désaccord.

Côte d'Ivoire/Agrobusiness: les autorités ivoiriennes vont rembourser les souscripteurs

“Nous ne sommes pas satisfaits et nous maintenons l’appel au rassemblement samedi”, a réagi Kouamé Jules Aka, secrétaire adjoint du Syndicat des investisseurs indépendants de l’agrobusiness (SIIABCI) dans les colonnes de Jeune Afrique.

Pour sa part, Guy Roland Nahounou estime que “certains souscripteurs sont exclus des modalités de remboursement proposées par l’État”. Il craint que les souscripteurs ne puissent pas obtenir “le remboursement intégral des capitaux investis”.

Cependant, il dit “ne pas fermer la porte aux discussions avec le gouvernement”.

Dans la foulée, les autorités ivoiriennes ont lancé un mandat d’arrêt international contre des dirigeants d’entreprises intervenant dans l’agrobusiness.

Parmi ceux-ci figure Christophe Yapi, PDG de l’entreprise “Monhévéa.com”. Ce dernier patron de Agronomix est accusé “d’escroquerie sur des sommes non encore évaluées et de blanchiment de capitaux”.

Côte d'Ivoire/Agrobusiness: les autorités ivoiriennes vont rembourser les souscripteurs

Pour rappel, l’État ivoirien avait ordonné une enquête sur les activités des sociétés d’agrobusiness. Un groupe de travail mis sur pied avait pour mission de déceler les failles de ce secteur.

Publicité 2

Ces sociétés offraient à leurs souscripteurs d’investir auprès d’elles en leur proposant un retour sur investissement sur une période allant de trois à six mois. Les souscripteurs pourraient gagner 300 et 1000% en termes d’intérêts.

Après les enquêtes, il est ressorti que ce sont 28 entreprises qui exercent dans le milieu. Les souscripteurs étaient au nombre de 36 669 qui avaient investi 66 milliards de francs CFA.

Mais, un problème subsistait. Les enquêteurs ont révélé que les sociétés disposaient seulement de 22,7 milliards de francs CFA. Le groupe de travail a également indiqué que des entreprises n’avaient pas de terre.

Tout ceci a amené le gouvernement à se saisir du dossier.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer