À la UneMondeSanté
A la Une

Bill Gates met en garde contre la prochaine pandémie qui pourrait être «pire que le coronavirus»

Bill Gates, le fondateur de Microsoft a mis en garde contre de futures pandémies qui pourraient être pires que la pandémie de coronavirus, affirmant que le monde « a collectivement échoué » à répondre à Covid-19

Le fondateur de Microsoft et magnat des affaires a fait part de ses inquiétudes alors que la Fondation Bill & Melania Gates a fait don de 150 millions de dollars (110 millions de livres sterling) à la Coalition for Epidemic Preparedness Innovation (CEPI).

Le CEPI devrait utiliser les dons dans la lutte contre le coronavirus ainsi que dans la préparation d’éventuelles pandémies à l’avenir, a-t-on annoncé mardi.

Parlant du travail effectué par le CEPI, Gates a déclaré dans un communiqué : « Alors que le monde répond au défi d’un virus en évolution rapide, la nécessité de fournir de nouveaux outils vitaux n’a jamais été aussi urgente. »

Le PDG du CEPI, le Dr Richard Hatchet, a déclaré : « Ces promesses généreuses feront progresser considérablement le plan du CEPI visant à réduire les risques d’épidémie et de pandémie à l’avenir en développant des vaccins contre les maladies infectieuses émergentes tout en garantissant un accès équitable pour tous.

Le CEPI cherche maintenant à s’assurer que le temps nécessaire à la production de vaccins se situe dans une fenêtre de 100 jours.

Gates a ajouté : « Notre travail au cours des 20 dernières années nous a appris qu’un investissement précoce dans la recherche et le développement peut sauver des vies et prévenir les pires scénarios. »

La Fondation Bill & Melania Gates a promis 150 millions de dollars pour « aider le CEPI à accélérer le développement de vaccins sûrs et efficaces contre les variantes émergentes du coronavirus et à se préparer, voire à prévenir, la prochaine pandémie ».

Gates en a profité pour exhorter les gouvernements à contribuer afin d’empêcher la propagation de futures pandémies, dont certaines pourraient avoir le potentiel d’un taux de mortalité plus élevé que la pandémie de coronavirus, a rapporté The Independent .


Tout au long de la pandémie de Covid-19, le CEPI a fourni 14 vaccins candidats, dont six continuent de recevoir un financement et trois sont répertoriés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une utilisation d’urgence.

Dans un article de blog, Gates a expliqué que certaines choses s’étaient mal passées en ce qui concerne Covid, écrivant: « Créer de nouveaux vaccins ne suffit pas. Nous devons également nous assurer que tous ceux qui peuvent bénéficier des vaccins y ont accès, et c’est où le monde a collectivement échoué dans sa réponse au COVID.

« Alors qu’au moins 9 milliards de doses ont été distribuées au cours de l’année écoulée, moins de 1% sont allés à des personnes dans des pays à faible revenu.

« Nous devons faire mieux la prochaine fois que le monde sera confronté à un agent pathogène susceptible de déclencher une pandémie ».

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page