À la UneBurkina FasoPolitiqueSécurité
A la Une

Burkina/ Après avoir chassé Kaboré pour incompétence contre les terroristes, le Colonel Damiba le sollicite face aux attaques répétées

Le Colonel Damiba, chef de la junte burkinabè, ne sait plus à quel saint se vouer face aux attaques répétées des terroristes qui essaiment à travers le territoire. Face à l’ampleur de sa tâche, il croit bien faire en invitant à discuter des anciens chefs d’Etat du Burkina. A la surprise générale, il a échangé avec Jean-Baptiste Ouédraogo et surtout avec Roch Kaboré qu’il a pourtant renversé en janvier 2022 pour faillite dans la lutte contre les terroristes.

C’est absolument l’hôpital qui se fout de la charité ou peut-être qu’il va falloir retourner cette citation dans le sens inverse. Hier à Ouagadougou, le Lieutenant-Colonel Henri Sandaogo Damiba, chef de l’Etat et président de la Transition a invité certains de ses prédécesseurs au Palais présidentiel. Il s’agit d’une initiative visant, dit la présidence burkinabè, à décrisper l’atmosphère politique. Mais surtout discuter des questions d’intérêt national.

Pour ce dialogue de haut niveau, le Colonel Damiba a fait appel aux anciens présidents Jean-Baptiste Ouédraogo et Roch Kaboré, renversé en janvier pour incompétence face aux terroristes. C’est la première rencontre officielle entre les deux hommes. Le Colonel Damiba et ses deux prédécesseurs à la tête du Burkina ont échangé sur les questions sécuritaires, la conduite de la Transition, selon la direction de la communication de la présidence.


Si les intentions en vue d’une décrispation politique sont louables, c’est le moment choisi qui intrigue et fait couler beaucoup d’encres et de salives. En effet, il est parfaitement incompréhensible que le Colonel Damiba veuille discuter de questions sécuritaires avec le président Kaboré. C’est tout à fait anachronique. Parce que Damiba se décrédibilisera définitivement sur les raisons avancées pour renverser le président Kaboré en janvier. En tant que soldat, il disait avoir les coudées franches pour apporter une riposte cinglante aux terroristes. Ses premiers pas montrent un homme visiblement dépassé par les évènements.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page