À la UneBurkina FasoSécurité
A la Une

Burkina Faso/ Au moins 30 personnes tuées par les terroristes: l’échec du Colonel Damiba se précise

Le Burkina Faso vit des sombres avec l’activité criminelle des terroristes dans le nord. Ils viennent encore de tuer sauvagement des personnes qui étaient endormies dans leurs cases. Le bilan provisoire fait état d’au moins 30 morts. Une tuerie qui met en lumière le manque de solutions du Colonel Damiba.

« Les populations civiles de la commune rurale de Bourasso (nord-ouest) ont été la cible d’une attaque lâche et barbare perpétrée par des hommes armés », souligne dans un communiqué du gouverneur de la région de la Boucle du Mohoun, Babo Pierre Bassinga. Ce dernier, cité par l’AFP, indique un bilan très lourd dans la première attaque.

« Le bilan provisoire de cette attaque terroriste est de 22 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels », annonce-t-il. Les assaillants particulièrement déchainés ont tiré à l’aveuglette, tuant hommes, femmes et enfants endormis. « Les individus armés ont d’abord fait un tour aux environs de 17 heures, dans le village tirant des coups de feu en l’air. Ils sont revenus plus tard dans la nuit et ont ouvert le feu aveuglément sur les populations », a témoigné aussi un rescapé.

Une autre attaque a eu lieu à Namissiguima. « Le bilan de cette attaque est de 12 morts dont trois volontaires pour la défense de la patrie (VDP) », disent les sources. Cette série d’attaques montre une seule chose: l’échec du colonel Damiba, l’homme qui a renversé Kaboré et qui disait avoir des solutions pour combattre les terroristes. Sept mois après avoir pris le pouvoir, Damiba tâtonne et inquiète.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page