À la UneCôte d'IvoirePolitique

Affi N’guessan depuis la France: « Je n’ai jamais voulu la rupture avec le président Gbagbo… »

En tournée en Europe, le président du Front Populaire Ivoirien a rencontré la diaspora ivoirienne. Au cours des échanges, Affi N’guessan est revenu sur sa rupture avec Laurent Gbagbo. Une fois encore, il a répété qu’il n’était pas demandeur de cette séparation qui s’est imposée à lui.

Affi N’guessan et Laurent Gbagbo ne sont plus ensemble. C’est une secret de polichinelle. Des tensions croissantes depuis 2014 ont eu raison de la longue entente et collaboration entre celui qui était le dauphin de Laurent Gbagbo. Si chacun vit sa vie aujourd’hui, Affi tient à préciser qu’il aura tout fait pour ne pas que ça arrive. Malheureusement.

« Je n’ai jamais voulu la rupture avec le président Gbagbo. Alors que nous attendions son arrivée pour le règlement du problème au niveau du FPI, contre toute attente il a annoncé la création de son parti. Nous avons pris acte », explique Affi N’guessan, questionné sur cette période triste entre Laurent Gbagbo et lui. Aux Ivoiriens venus l’écouter, Affi N’guessan dit avoir été injustement accusé de traitrise.

Pour lui, sa démarche participative a été combattue par ses camarades du FPI, alors qu’ils lui emboitent le pas aujourd’hui. Il s’en félicite, même s’il trouve que les accusations contre lui étaient injustifiées. « Ceux qui hier m’accusaient y sont résolument engagés aujourd’hui. Quand je leur disais que nous devons nous engager dans le jeu politique, ils répondaient « non GBAGBO OU RIEN ». Aujourd’hui, certains mêmes sont heureux d’être dans des délégations avec Bictogo au Maroc et autres », regrette Affi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page