AfriqueCamerounCulture & LoisirsMusique
A la Une

Cameroun: un concert de l’artiste nigérian Naira Marley interrompu par des soldats

Un concert au Cameroun où le chanteur nigérian, Naira Marley devait se produire aurait été annulé après que l’artiste aurait rencontré une opposition farouche de la part de musiciens autochtones.

Une déclaration annonçant un changement de lieu de dernière heure pour un événement de la Saint-Valentin auquel Naira Marley devait assister avait fait surface sur les réseaux sociaux. Il avait cité une demande croissante de billets par les fans et des contraintes d’espace comme raison de la décision.

Publicité

Naira Marley avait également sur sa page instagram félicité ses fans au Cameroun, venus en masse à l’aéroport pour l’accueillir – à son arrivée dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Mais lundi, Joey Akan, un journaliste musical, a allégué que certains musiciens originaires du Cameroun avaient porté plainte contre l’artiste nigérian pour s’assurer que le concert était annulé après que les lieux aient été changés jusqu’à trois fois.

Il a tweeté :

 » Hier, un concert de Naira Marley prévu au Cameroun n’a pas eu lieu. Les soldats des forces spéciales ont inondé la salle, l’ont dispersée et ont chassé tout le monde, bien que Marley soit dans le pays et prêt à monter sur scène. Pourquoi? La haine des artistes camerounais.

Pendant des mois, il y a eu un mouvement anti-nigérian croissant, avec de nombreux artistes mécontents appelant à l’interdiction de la musique nigériane. Ce mouvement est dirigé par un comédien en difficulté nommé CY International. Un promoteur nommé Prince Enobi, a organisé un concert spécial pour la Saint-Valentin. Naira Marley était réservée pour se produire à Buea, la capitale de la région du Sud-Ouest.

Publicité 2

Le cœur du Cameroun anglophone. Les billets coûteux ont été vendus et l’événement a été fixé. Mais le spectacle n’a pas tenu. Les artistes camerounais ont donné un coup de pied. Ils sont allés à Yaoundé pour demander au gouvernement de l’interdire. Ils se sont mis ensemble, sont allés voir le ministre des Arts et de la Culture pour interdire le concert. Leur excuse; Naira Marley a une mauvaise influence sur la jeunesse camerounaise, qui fume de l’herbe et a une sextape. Le ministre a annulé le spectacle à Buea. Mais le promoteur était catégorique. Il a beaucoup investi. Il a déplacé le spectacle de Buea à Limbe. Ces artistes allaient encore appeler le bras des forces spéciales de l’armée.

Ils se sont présentés et ont dispersé la scène et le lieu. Le promoteur a encore déplacé le spectacle à Douala, les artistes se sont toujours présentés là-bas et ont dispersé la salle. Naira Marley n’a pas joué, mais il a été payé. Il débarque aujourd’hui au Nigeria. Cela signifie que les Camerounais ont déclaré la guerre à l’industrie de la musique nigériane et ont agi en conséquence en raison du complexe de haine et d’infériorité. Ils nous blâment pour tout. Panafricanisme dans la boue.

Au cours des 5 dernières années, le Cameroun anglophone n’a pas connu de concert majeur en raison de la crise. Et le premier spectacle qu’ils étaient censés avoir, ils ont appelé la même armée oppressive pour aider à chasser leurs compatriotes africains et frustrer leurs entreprises locales qui cherchaient à en profiter. Cela ne se terminera pas bien. C’est une pente glissante, menant à de nombreux événements dangereux pour l’art et l’industrie. Si nous commençons la xénophobie culturelle, c’est leur industrie qui en fera les frais. Soit ils étouffent cela dans l’œuf, soit cela deviendra une guerre complète sans vrais gagnants. »

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page