CAN 2017Sport

CAN 2017-Quarts de finale : Burkina Faso –Tunisie, la puissance des Aigles face à la ténacité des Etalons

Les Aigles de Carthage de Henri Kasperczack sont montés en puissance. Battus lors de la première journée des matches de poule par le Sénégal, ils ont patiemment remis le groupe en ordre. L’Algérie d’abord (2-1) puis le Zimbabwe (4-2) ont payé les frais du passage au second tour de la Tunisie.

Les Étalons sont allés chaque fois au bout de leur  énergie pour arracher à deux reprises, le match nul, face au Gabon puis face au Cameroun. Par contre ils ont joué facilement la Guinée Bissau.

Publicité

Burkina Faso-Tunisie est une opposition de style : athlétique, engagement et jeu direct côté Etalons, technique, construction, collectif côté Aigles de Carthage. Les vice-champions d’Afrique 2013 ne font pas trop de calcul.
Ils ne veulent même pas penser au match de ¼ de finale de la Can 1998. Ils avaient éliminé la Tunisie aux tirs au but.

L’entraîneur Paulo Duarte indique que son groupe doit faire preuve de solidarité. « *Tous pour un, un pour tous* ». Tel est son leitmotiv. Il peut compter pour cela sur son jeune gardien, Olivier Kouakou, surnommé le Chat. Olivier Kouakou, le gamin de 20 ans, première CAN mais quelle présence dans les buts.

Quel sens d’anticipation. Le Burkina Faso lui doit une chandelle. Il est de ces gardiens qui rassurent les défenseurs et découragent les adversaires. Le Burkina Faso n’a pas un milieu pourvoyeur de balles aux attaquants. Il saute souvent les lignes. Jonathan Pitroîpa, le métronome hors course, Paulo Duarte utilise la force de percussion du revenant Prejuce Noukoulma
pour défaire et démonter les défenses.

Henri Kasperczack a réaménagé son axe défensif. L’équipe probable face au Burkina Faso est la suivante : Aymen Mathlouti, Syam Ben Youssef, Mohamed Ali yaâkoubi, Hamdi Naguez, Aymen Abdennour, Ferjani Sassi, Mohamed Amine ben Amor, Wahbi khazri, Naim Sliti, Youssef Mskni, Taha Yassine Khenissi.

Si les Aigles de Carthage gardent leur appétit offensif retrouvé devant le Zimbabwe, ils ont de fortes chances de perturber le bastion défensif des Etalons. Toutefois, chaque équipe garde ses chances de sortir vivante des quarts de finale. Le match est ouvert.

Publicité 2


Burkina Faso-Tunisie : samedi 28 janvier 2017 à 16 h GMT

                                                                                                                                             Fernand Dedeh

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer