Sport
A la Une

CAN 2021: ce qu’il faut savoir pour assister aux matchs

Plus qu’une question d’heure au Cameroun, avant l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021). Cette compétition continentale accueillera de nombreux visiteurs étrangers. Dans ce contexte de deuxième vague de la pandémie de Covid-19, tout le monde retrousse ses manches et les autorités sanitaires en premier lieu.

Le protocole sanitaire sera le même pour les cinq villes hôtes de la compétition : Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua et Limbé. Pour aller au stade durant la CAN 2021, il faudra un pass sanitaire. Cela concerne aussi bien les équipes en compétition que les spectateurs. Tout le monde devra se faire tester

« L’accès au stade, aux fans zones, aux hôtels des joueurs et aux délégations sont conditionnés à la preuve d’un pass sanitaire valide », a indiqué le Ministre de la santé Camerounais Malachie Manaouda. Quant aux joueurs, et aux officiels devront quant à eux présenter un carnet de vaccination anti-Covid avant d’être admis au Cameroun.

Depuis la survenue du coronavirus, le Cameroun a déjà abrité diverses compétitions internationales sans que cette pandémie ne cause de graves dégâts.

Mais cette fois, la prudence est de mise. Au cours d’une conférence de presse, le secrétaire général de la CAF Veron Mosengo-Omban s’est prononcé sur la non libération des joueurs africains par les clubs européens.

« Cette association dit que les clubs européens ne vont pas libérer les joueurs. À ce que je sache, cette association n’est pas leur employeur, les joueurs ont des contrats individuels, en plus la libération des joueurs est règlementée par la FIFA. Si on parle de Covid, les chiffres de l’OMS sont là: l’inquiétude est ailleurs, en Afrique on a 3% de Covid, donc ce n’est pas une raison », a-t-il commenté.

Lire aussi: CAN 2021: voici les nouvelles dispositions arrêtées


Tous les tests seront gratuits, qu’ils soient faits via la plateforme de prise de rendez-vous Mamalpro ou sur les sites de dépistage qui seront couplés aux sites de vente. Aucun billet ne sera vendu sans test négatif.

Avec 52 matchs en un mois, le Centre des opérations d’urgence de santé publique estime qu’il va falloir réaliser un million de tests. Un défi logistique. 2 000 personnels soignants seront mobilisés. La CAN 2021 débute dans deux semaines avec un Cameroun-Burkina Faso en ouverture.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!