À la UneAfriqueCamerounCoupe du monde Qatar 2022FootballSports
A la Une

CDM 2022 / Samuel Eto’O s’excuse, s’explique et crache ses vérités aux Algériens

Samuel Eto’O veut éteindre rapidement la polémique née de son coup de sang contre un Youtubeur algérien qui le harcelait au Qatar et contre lequel il s’est violemment emporté.

Dans une lettre à l’attention des amoureux de football et surtout des supporters algériens, Samuel Eto’O fait amende honorable. Le président de la Fédération camerounaise de Fottball a présenté ses « sincères excuses » pour l’altercation qu’il a eue avec une fanatique de l’équipe d’Algérie. Ce dernier insulte ouvertement le Cameroun et son premier responsable sportif depuis la défaite de l’Algérie en qualification.

Samuel Eto’O dit fait acte de contrition pour avoir perdu son sang-froid et réagi violemment. Une réaction qui assure-t-il ne reflète pas sa personnalité. Aussi s’excuse-t-il à l’égard des supporters du monde entier venus au Qatar et ayant vu cette scène d’altercation violente. Cela dit, Samuel Eto’O prend l’engagement de résister à ce genre de harcèlement d’une autre manière.

Cependant, il a tenu à relever que depuis le match perdu par l’Algérie sur son sol contre le Cameroun le 29 mars 2022, il est l’objet d’accusations de tricherie. Des supporters algériens dont le Youtubeur en question passent leur temps à l’insulter et l’accuser sans une once de preuve. La dernière attaque hier aura été la goutte d’eau qui a malheureusement fait déborder le vase.

Samuel Eto’O interpelle à cet effet les autorités algériennes afin qu’elles mettent fin à ces agissements. Du moment où indique Eto’O, l’Algérie a été battue à la régulière et a vu ses réclamations d’après match rejetées par la FIFA. Eto’O veut qu’elles agissent prestement afin d’éviter qu’un drame plus grave n’arrive. Enfin, Eto’O a encore demandé aux supporters algériens d’oublier cette défaite qui fait partie du passé.

CDM 2022 / Samuel Eto'O s'excuse, s'explique et crache ses vérités aux Algériens

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!