Uncategorized

Le chef djihadiste Mokhtar Belmokhtar (AQMI) serait mort lors d’une frappe française

Alors qu’il y a quelques jours son épouse avait été capturée et qu’elle avait levé le secret sur le lieu où il se trouve, http://www.afrikmag.com/epouse-belmokhtar-arrete/ , le djihadiste d’origine algérienne Mokhtar Belmokhtar a été annoncé mort par le wall street journal, dimanche 27 novembre, citant des sources militaires américaines.

Mokhtar Belmokhtar chef du groupe terroriste Al-Mourabitoune qui s’était rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a été visé par une frappe aérienne française en Libye. Il est donné pour mort selon un responsable américain. Ce chef de l’un des plus redoutables groupes djihadistes qui a mené de nombreuses attaques sanglantes dans la région du Sahel, avait déjà été donné pour mort à plusieurs reprises, notamment en juin 2015 lors d’une frappe américaine en Libye.

Mokhtar Belmokhtar avait longtemps œuvré pour une grande coalition avec les djihadistes du Niger, du Tchad et de Libye. Selon le Wall Street Journal, la frappe illustre l’étendue de la coopération militaire et de renseignement entre les États-Unis et la France. Après les attentats de Paris en novembre 2015, le président Obama avait annoncé un renforcement des échanges d’informations entre les services de renseignement français et américains.

sa tête avait été mise à prix pour 5 millions de dollars après l’attentat de Ouagadougou

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page