Culture & LoisirsPeople

« Je me suis lavée nue dans la rue » : les révélations de Claire Bahi

L’ancienne chanteuse de Coupé-décalé, Claire Bahi, a encore fait une troublantes révélations. Sans tourner autour du pot, elle n’hésite pas à tout déballer lorsqu’elle a l’occasion de s’exprimer sur son passé.

Invitée à l’émission « Les femmes d’ici » de la chaine locale NCI, l’ancienne star du Coupé-décale, Claire Bahi a encore fait de troublantes révélations. Entre mysticisme et prostitution, l’artiste a dévoilé avoir tout tenté pour s’offrir une vie de luxe.

Aujourd’hui chantre de l’Eternel, l’artiste ne manque pas de dévoiler son ancienne vie de star pour interpeller d’une certaine manière ses anciens collègues qui exercent toujours dans le Coupé-décalé. Interrogée sur les œuvres mystiques qu’elle a eu à poser pour atteindre un certain niveau de sa carrière, Claire Bahi a expliqué avoir posé un horrible acte juste pour pourvoir retourner en France parce qu’elle avait été rapatriée.

« Moi Claire Bahi, je suis passée partout (..) C’est le sang humain seulement que je n’ai pas versé (..) La plus grosse chose que j’ai faite, je me suis lavée toute nue dans la rue à minuit (..) c’est de la sorcellerie! Quand on m’a rapatriée de la France et je voulais retourner, je partais gbasser (ensorceler) les gens mais ça ne marchait pas (..)« , a-t-elle-expliqué.

"Je me suis lavée nue dans la rue" : les révélations de Claire Bahi

Sur un autre plateau télé, la chantre de l’Eternel avait également avoué que sa vie de luxe n’était qu’une illusion. Elle louait des véhicules de luxe juste pour paraître aux yeux de ses fans.

« Mon travail d’artiste que je faisais ne pouvait pas payer une voiture de 40 millions(..) Pour paraître, (..) je louais une voiture et je mettais mon nom sur la plaque, juste pour me faire voir. Le coupé décalé n’est pas facile…« , avait-elle-confié.


Lire aussi: Davido : « l’argent ne vous donne pas le droit d’être irrespectueux envers les autres »

Claire Bahi a annoncé son retrait du Coupé-décalé en 2019, juste après la mort de DJ Arafat. Beaucoup avaient, à cette époque, conclu que ce retrait de Claire Bahi était justifié par la mort tragique de celui qui se faisait appeler le père de la chine, DJ Arafat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page