CoronavirusOuganda

Coronavirus : l’Ouganda fabrique un smartphone qui vérifie la température du corps (vidéo)

L’Ouganda a lancé des smartphones fabriqués localement et dotés de capteurs intégrés pour prendre la température corporelle. Les téléphones sont fabriqués et assemblés par SIMI Mobile Uganda, une filiale d’Engo Holdings Group Limited dans le parc industriel de Namanve.

Ces smartphones ont été lancés par la ministre d’État aux finances chargée de l’investissement et de la privatisation Evelyn Anite.

Publicité

Le smartphone est équipé de capteurs de température infrarouges intégrés au bloc caméra arrière qui peuvent mesurer la température du corps. Le directeur exécutif de la société, David Beecham Okwere, a déclaré que le téléphone a des fonctions similaires à celles d’un thermoflash utilisé pour détecter la fièvre qui est l’un des symptômes du coronavirus.

Ce téléphone coûte 380 000 Shilling ougandais (environ 88 euros) sur le marché libre et utilise le Play Store de Google pour se mettre à jour. Selon le directeur exécutif, les fonctions n’ont pas besoin d’être calibrées comme c’est le cas avec les thermo-flashs.

« Le smartphone polyvalent sera utile dans la lutte contre le coronavirus et permettra aux utilisateurs de tester régulièrement leur propre température corporelle », a expliqué M. Okwere.

Les capteurs intégrés seraient capables de lire la température d’une personne en surface sans la fixer au corps. La ministre Evelyn Anite a également lancé un autre produit de la même société, un téléphone à fonctions solaires avec un panneau solaire intégré pour permettre l’autochargement. Il se charge lui-même une fois placé sous le soleil et peut servir de banque d’énergie pour d’autres téléphones.

Le téléphone, connu localement sous le nom de kabiriti, a également des applications de médias sociaux et dispose d’une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, qui, selon M. Okwere, peut durer entre une et deux semaines.

Crédit photo : nilepost

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page