À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire-Accusé de viol/ Le ministre KKB traduit la dénommée Sophie Dencia en justice

C’est l’affaire du moment. En tout cas, sur les réseaux sociaux ivoiriens, c’es le buzz. Le ministre Kouadio Konan Bertin accusé par une dame d’un acte criminel puni sévèrement par la loi. Pour faire face, le ministre de la réconciliation s’est tourné vers les tribunaux ivoiriens pour que l’affaire soit tirée au clair.

Le ministre de la réconciliation, Kouadio Konan Bertin dit KKB, accusé de viol, a porté plainte. Dans une affaire qui fait les choux gras de la presse et des réseaux sociaux, le ministre KKB garde le silence en ce moment. Pour l’une de ses proches, il ne parlera pas de l’affaire, tant que la plainte qu’il a déposée devant les juridictions compétentes n’est pas à son terme.

Publicité

Mieux, comme si de rien était, le ministre KKB sera ce soir sur le plateau de la télévision nationale pour faire le bilan de son action sur les perspectives de la réconciliation en Côte d’Ivoire. KKB ne se laisse donc pas distraire et influencé par le tumulte. Pourtant, l’accusation est de taille et pourrait impacter sa crédibilité, si les faits allégués sont confirmés par les juges.

Une dame dénommée Sophie Dencia prétend avoir été violée par le ministre en avril 2021 dans la ville de Divo. L’affaire a éclaté avec la publication d’une bande audio. Pendant près d’une heure, on entend distinctement la dame et un certain Karamoko supposé être son amant parler, ainsi qu’une personne présentée comme le directeur de cabinet adjoint du ministre KKB.

Publicité 2

Les trois personnes évoquent le présumé viol. La dame se présente comme une collaboratrice du ministre auquel elle aurait rendu des services. Elle attendrait également un retour d’ascenseur de sa part. En outre, elle affirme que le ministre lui aurait même fait une proposition d’un voyage au Congo à deux. Enfin, on entend la dame plaider pour une solution à l’amiable, sans que l’honorabilité du ministre en souffre.

Selon une personne proche de KKB, le discours de la dame est truffé d’incohérences et montre qu’il s’agit d’une manipulation odieuse. Elle nie l’affirmation selon laquelle Sophie Dencia serait une collaboratrice du ministre de la réconciliation. « Je ne sais qu’est-ce qu’elle raconte (…) Cette fille, c’est une pure menteuse, elle n’a jamais travaillé avec nous. Elle n’a jamais été une proche collaboratrice du ministre. Ce ne sont que des bêtises qu’elle raconte. On ne la connait ni d’Adam ni d’Eve », martèle la proche du ministre KKB.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page