Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire: après son expulsion du plateau télé par Yvidero, le jeune César Kouamé parle

César Kouamé était l’invité d’une nouvelle émission pilotée par Yvidero « Yvidero Show ». La séquence très chaude en ambiance entre l’invité et Yvidero s’est terminée par une expulsion de César Kouamé du plateau. La scène a crée un véritable tollé sur la toile. Quelques jours après les faits, César parle enfin.

La scène de cette expulsion vendredi dernier au cours du « Yvidero Show » a littéralement indigné les fans sur la toile. Yvidero, la modératrice, avait demandé à son invité, César de quitter la plateau après l’avoir traité ouvertement de « menteur ». Alors que certains qualifiaient la séquence de mise en scène, César Kouamé dit qu’il n’en est pas le cas. D’ailleurs il s’est dit « choqué et dépassé » par l’attitude de l’animatrice. Joint par la téléphone, par la rédaction du site d’information RTI info, l’invité a confié qu’il espérait une réconciliation avec Yvidero, après leur conflit judicaire autour d’une fameuse histoire de vol de projet d’émission.

Publicité

« J’ai été invité le mardi 19 octobre par Elisée Dangui qui est un chroniqueur de l’émission de Yvidero. Il me disait que c’était une émission de divertissement où on aura l’occasion de se réconcilier devant les Ivoiriens et que c’était très bien si je venais », a-t-il confié. Seulement, les choses ont fini par tourner au vinaigre.

« Elle profite de cette lucarne à elle pour humilier toutes les personnes avec qui elle a eu des litiges. Je pense que c’est le véritable but de cette émission et c’est bien dommage. J’ai pensé que c’était une occasion idéale d’enterrer la hache de guerre mais bien au contraire », affirme César, déçu. Le jeune homme va plus loin. « Humilier une personne aux yeux du monde, c’est être rancunier. Pour ceux qui ont regardé la première émission, ils ont vu que les deux invités ont été humiliés. Justement c’est sa lucarne à elle, donc à mon tour, elle m’a également humilié« , a fait savoir César Kouamé.

Publicité 2

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Yvidero parle et menace sur la toile après la libération de Love Gugu

Il regrette cependant, d’avoir répondu favorablement à ladite invitation, qu’il qualifie de piège. « C’est juste méchant et immoral de s’unir pour humilier une personne, en plus un petit frère voire fils. Je ne veux pas d’empathie mais du respect pour notre talent et travail », dit-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page