À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire-arrestation manquée/ Soro se souvient des “coups de canifs” de Ouattara contre la démocratie

Soro Guillaume n’a pas oublié le jour où le régime Ouattara a décidé de passer à l’offensive contre son mouvement politique et lui-même. Un an après, Soro pense que la bourrasque est passée. Et que le GPS n’est pas mort.

Il y a un an, Guillaume Soro prenait un jet privé et tentait de rentrer en Côte d’Ivoire, après plusieurs mois d’absence. Ce retour au pays natal n’aura pas lieu. Le régime Ouattara ayant entre temps découvert que Soro Guillaume aurait tenté de le renverser. Un mandat d’arrêt dans la foulée et un dispositif militaire particulier ont refroidi l’ardeur de Soro.

Pour Soro, toute cette pression du régime Ouattara n’a pas entamé la conviction militante des membres de son mouvement politique. “Le 23 décembre 2019! Quand le régime Ouattara portait des coups de canifs dans l’âme de la démocratie en Côte d’Ivoire. Ce jour là! Les premiers miliciens encagoulés firent leurs premières victimes. Aujourd’hui 23 décembre 2020, GPS a survécu!“, s’est félicité Guillaume Soro.

Dérouté en urgence, l’avion de Guillaume Soro s’était retrouvé finalement au Ghana. Pour quelques temps, puisque le gouvernement ghanéen alerté par le régime Ouattara n’a pas voulu que Soro descende de l’avion. Guillaume Soro va alors repartir sur l’Europe dans la même journée. Presque tous les membres du comité d’accueil qui devaient le recevoir ont été arrêtés.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button