À la UneCôte d'IvoireSécurité
A la Une

Côte d’Ivoire-Attaque d’un camp/ Ange Kessi affirme: « Ces gens étaient venus pour tuer. Ils viennent du Liberia »

Le procureur militaire ivoirien Ange Kessi était sur le plateau de la chaine nationale ivoirienne hier. Il est venu livrer les premiers éléments de l’enquête qu’il dit avoir ouvert, à la suite de l’attaque d’un camp militaire ivoirien au nord d’Abidjan.

Publicité

Des premiers éléments livrés par le Contre-Amiral Ange Kessi, ceux qui ont attaqué le camp militaire étaient au nombre de 4. Il s’agit de 3 libériens et d’un Ivoirien, a fait savoir le Commissaire du Gouvernement. Bedell Rickins, Kana Djimi et Gnepa Valentin sont les noms des assaillants selon Ange Kessi.

Le Commissaire du gouvernement a fait savoir que le quatrième assaillant non identifié serait mort quelques minutes après avoir été interrogé par les enquêteurs. En sus, Ange Kessi a affirmé que lors de l’attaque, 3 assaillants ont été tués dans les combats.

Enfin, Ange Kessi a révélé que, sur place, lors de l’enlèvement des corps des assaillants, leurs portables « crépitaient ». Et selon Ange Kessi, les numéros qui s’affichaient sur les écrans proviennent du Liberia. «  Nous nous sommes dits que certainement ce sont des gens qui ont leur base au Liberia. Ces gens étaient venus pour tuer », dira-t-il pour terminer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page