À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Des chasseurs traditionnels Dozo assiègent un village et tirent : au moins 5 morts, 18 blessés

Depuis 24h, un incident entre des jeunes de l’ethnie Guéré (autochtones) et des chasseurs traditionnels dits Dozo ( allogènes) est en train de muer en conflit violent dans l’ouest ivoirien. Les évènements se passent dans le département de Duékoué. Des dégâts matériels et une perte en vie humaine signalés.

A la suite d’une altercation entre un chasseur traditionnel Dozo et des jeunes Guéré, une violente rixe a eu lieu dans le village de Guezon à Duékoué. Si la raison de cette rixe est encore inconnue, les témoins sur place et plusieurs journalistes affirment que le chasseur traditionnel a passé un mauvais quart d’heure.

Sévèrement amoché par ses adversaires, le chasseur traditionnel dans un piteux état aurait succombé le 28 décembre à ses blessures. Ses confrères Dozo, mis au parfum de l’incident ont battu le rappel de leurs troupes dans la nuit. Ils entendaient ainsi laver l’affront.

Leurs ardeurs se sont décuplées et raidies quand le 28 décembre l’information du décès de leur collègue leur est parvenue. Et en ce moment, sur zone, c’est le branle-bas de combat. La panique s’est emparée des habitants à la vue de ces chasseurs armés qui sont venus en vendetta sur les jeunes Guéré.

Dans les représailles, on dénote des maisons incendiées et au moins 5 morts dont un bébé, abattu sur le dos de sa mère selon des témoins sur place. Au nombre des blessés, l’on compte 18 personnes.

Un renfort de la Gendarmerie ivoirienne s’est déployé et essaie de ramener le calme en faisant usage de grenades lacrymogènes. La situation est tendue et reste volatile, vu les vieilles rancunes que se vouent les deux parties.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page