À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire-Discussion opposition-pouvoir/ Vincent Toh Bi: « Les voilà en train de se parler, de se sourire après 85 morts… »

L’ex-préfet de la ville d’Abidjan, par ailleurs président de l’organisation  »Aube Nouvelle’‘ a sa petite idée sur les raisons de la reprise du dialogue entre l’opposition et le pouvoir Ouattara. Ce qu’il déplore par la suite, c’est que ce dialogue arrive après de nombreux dégâts matériels et humains.

« Aujourd’hui, tout le monde au sommet de l’Etat se réunit pour parler de Paix, Réconciliation, Amour et Dialogue, après le chaos« , a déploré le Préfet Vincent Toh Bi dans une déclaration sur son profil Facebook. Mais, pour le président de Aube Nouvelle, les discussions entre Ouattara et son opposition répondent à des contingences politiques précises.

« Les gens du Pouvoir savent qu’ils ne seront pas crédibles, s’ils ne travaillent pas avec l’Opposition. Les gens de l’Opposition savent qu’ils ne peuvent pas aller loin dans leurs stratégies sans le Pouvoir. Donc les deux, reviennent à la raison » a déclaré Vincent Toh Bi, à cet effet.

Le Préfet Toh Bi a saisi l’occasion de cette publication pour passer un message à ceux qui l’accusent de ne pas prendre position clairement dans le débat politique.

« Voilà maintenant, vos champions pour qui vous demandiez que nous tous on meurt là, les voilà en train de se parler, de se sourire et de se tapoter sur les épaules … après 85 morts, des centaines de blessés et traumatisés, 296 maisons incendiées, des centaines de maisons saccagées, 85 marchés calcinés », a décrié le Président de Aube Nouvelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page